Vous êtes dans Home / Découvrez l'Italie / Sicile / Les Îles Égades

Les Îles Égades

L’Archipel des Îles Égades, surgissant face à la côte occidentale de la Sicile, se compose de trois grandes îles - Favignana, Levanzo et Marettimo – et d’un groupe d’îles plus petites et rochers: l’île de Maraone, l’île Formica, les îles du Stagnone, l'île Galera, l’île Galeotta et le rocher de  FariglioneCala Rossa FavignanaDéjà connues dans l’antiquité avec le nom latin Aegates (venant du grec Aegatae - île des chèvres), ces îles sont de grande importance du point de vue archéologique, historique et environnemental et représentent, grâce au climat doux et aux cadres paysagers d’une beauté exceptionnelle, une destination très prisée des touristes venant du monde entier. 

Les Îles Égades, faisant partie de la Réserve marine portant le même nom (instituée en 1991), se distinguent pour leur traditions, comme la pêche du thon, leurs plages préservées et leur mer aux eaux cristallines où il est possible de pratiquer la plongée sous-marine. 
Sur certaines iîles ont étés retrouvés des témoignages d’anciennes civilisations préhistoriques. 

Favignana, en forme de papillon, est l’île la plus grande. Ici les Romains firent couler 150 navires des carthaginois lors de l’une des plus importantes batailles de la première guerre punique. 
L’île offre de magnifiques criques, des grottes et des cavernes de tuf.  
Levanzo, riche en restes archéologiques est célèbre grâce à la splendide Grotte du Genovese (du Génois) qui abrite des graffitis remontant à il y a 15.000 ans. La grotte offre de magnifiques fonds-marins à découvrir en faisant de la plongée. 
Marettimo est l’île la plus sauvage. Elle est aussi appelée l’île des grottes pour la forte présence de grottes dont 400 sous-marines.
Formica est l’île la plus petite. Elle accueille un phare, une "tonnara" et d’anciennes maisons de pêcheurs, désormais abandonnées. 
Enfin, le Rocher du Maraone, peuplé de goélands. 
Dans ses  fonds-marins a été retrouvé un vase à vin d’époque romaine (1er siècle av. J.-C.).