Vous êtes dans Home / Découvrez l'Italie / Sardaigne / Cagliari

Cagliari

  • Description
  • Choses à voir
  • Choses à faire
  • Choses à manger

La province de Cagliari se trouve dans la partie méridionale de la Sardaigne. Donnant sur la mer Méditerranée au sud et à l’est, elle confine, au nord, avec les provinces de Nuoro, de l'Ogliastra et d’Oristano et à l’ouest avec les provinces de Carbonia-Iglesias et de Medio Campidano. Elle s’étend sur 4 569 kilomètres carrés (19% du territoire sarde) et comprend 71 communes, parmi lesquelles la ville de Cagliari, qui est non seulement le chef-lieu de la province, mais aussi de toute la région sarde.
Comme le reste de l’île, la province de Cagliari présente un territoire hétérogène: la variété de ses roches, de ses minéraux, de ses paysages montagneux, de ses grottes et de ses côtes est considérable. À l’intérieur de la province, vous découvrirez le Parc naturel régional Molentargius-Saline, un exemple rare d’écosystème présent dans un milieu fortement manipulé par l’homme. Il s’agit de l’une des zones les plus importantes d’Europe en raison du nombre exceptionnel d’oiseaux qui y trouvent refuge : dans le seul étang de Molentargius vivent 177 espèces, sur les 330 qui composent la famille entière des oiseaux sardes, plus d’un quart de la plus grande famille des oiseaux européens. Àcertaines périodes de l’année, ils dépassent les 20.000 exemplaires. Parmi ceux-ci, des flamants roses, des hérons et des aigrettes garcettes.
Ce parc confine avec l’une des plages les plus étendues d’Italie, le Poetto, qui s’étend sur environ huit kilomètres et qui est la plage principale de Cagliari. Près du chef-lieu, vous visiterez le Parc régional de Sette Fratelli – Monte Genis, parmi les plus étendus de l’île, qui constitue l’habitat naturel du cerf sarde et qui abrite le promontoire de la Sella del Diavolo, qui doit son nom à la légende d’après laquelle Lucifer, après avoir été chassé du Paradis, imprima dans le rocher l’empreinte de sa selle.
La partie orientale de la province est occupée par le territoire de Sarabus e Gerrei, qui fut soumis à des travaux considérables de remise en valeur dès le début du vingtième siècle pour vaincre la malaria : il s’agit d’une région sauvage, mais riche en bourgades caractéristiques.

La ville de Cagliari, située au centre du golfe homonyme et chef-lieu de la province et de la région, possède un riche patrimoine historique et artistique.
Il faut assurément visiter le quartier fortifié du Château, situé sur une éperon rocheux qui domine toute la ville et riche en monuments d’une rare beauté : parmi ceux-ci, outre le château lui-même, citons le Bastione di Saint Remy, d’époque médiévale, les Tours de l’Elefante et de S. Pancrazio et la Cathédrale Santa Maria, située sur la splendide Place Palazzo, qui héberge également le Palazzo Regio.
La Citadella dei Musei, mérite également une visite ; formée d’une large cour centrale, elle est entourée de différents édifices qui abritent les plus importantes collections historiques et artistiques de la ville: vous y trouverez le Musée archéologique national, le plus important du monde concernant la civilisation nuragique et riche aussi en collections phéniciennes et puniques, la Pinacothèque nationale, le Musée d’Arte siamese Stefano Cardu et la Raccolta delle cere de Clemente Susini.
Même en dehors du quartier du Château, Cagliari offre de nombreuses centres d’intérêt, comme l’Amphithéâtre et la Villa di Tigellio, d’époque romaine, la Nécropole de Tuvixeddu, avec ses centaines de tombes remontant du sixième siècle avant J.C. au premier siècle après J.C., la Grotta della Vipera et la Basilica di San Saturnio, fondée aux cinquième et sixième siècles, précieux témoignage de la Cagliari du haut Moyen-âge.
Vous visiterez également les quartiers de Stampace, Marina et Villanova. Le premier était le quartier des bourgeois et des marchands, le second celui des pêcheurs et des marins, le troisième celui des bergers et des paysans.
Outre la ville de Cagliari, le reste de la province offre également des merveilles comme les parcs naturels déjà cités du Poetto et des Sette Fratelli. Enfin, vous ne pourrez manquer le Musée ethnographique “I Ciclo della vita” de la cité de Quartu Sant’Elena, qui conserve plus de 5 000 pièces datant du 13ème au 20ème siècle, et qui témoignent des traditions de la société agropastorale sarde et des rituels qui y sont rattachés.
Dans la partie occidentale de la province, signalons, entre autres, l’Église S.Giuliano à Selargius, construite entre le XIIe et le XIIIe siècle, la Tomba dei Giganti Is Concas et le Parc Archéologique de Cuccuru Nuraxi, à Settimo San Pietro, qui abrite un ensemble de nuraghes, en partie ruinés mais qui conserve un puits sacré.
Enfin, le Parc Archéologique de Nora, situé sur une petite presqu’île de la commune de Pula, qui conserve les ruines de quelques édifices typiques d’une cité romaine, mais surtout un témoignage riche et original de mosaïques, parmi les plus importantes de Sardaigne et caractérisées par l’omniprésence des couleurs blanche, noire et ocre.

Pour les amateurs de mer, la province de Cagliari est le lieu idéal pour passer des vacances, grâce à ses plages splendides: outre celle que nous avons déjà citée, la plage du Poetto, rappelons (parmi les innombrables plages de la région), la plage de Tueredda, celle de Porto Piscinni et les plages autour de Villasimius, Costa Rei et Santa Margherita di Pula, célèbres centres touristiques.
La zone littorale autour de Villasimius est par ailleurs devenue zone marine protégée, dans le but de sauvegarder l’intégrité de ses plages et la faune et la flore des fonds marins. Ainsi, vous pourrez y pratiquer de la plongée et des randonnées, parmi lesquelles nous conseillons particulièrement celle sur la pointe de Capo Carbonara.
Mais la province de Cagliari ne se limite pas à la mer: la variété de ses milieux fait d’elle un lieu idéal pour les randonnées pédestres ou à vélo, et la région autour de l’étang de Molentargius est un véritable paradis pour les amateurs de photographie et d’observation ornithologique.
Dans toute la province, vous découvrirez enfin de nombreuses localités où vous pourrez pratiquer l’équitation et, sur la côte, le windsurf est également très répandu. Certains secteurs plus touristiques proposent même des équipements d’envergure comme des terrains de golf.
Par ailleurs, comme dans le reste de l’île, les rendez-vous et manifestations folkloriques ne manquent pas durant toute l’année : citons la célèbre Sagra di S. Efisio, grande procession en costumes traditionnels qui se déroule chaque année le 1er mai à Cagliari, rassemblant des gens de toutes les parties de l’île. Les petits villages de la région de Serrabus, enfin, conservent l’une des plus anciennes traditions sardes : celle des joueurs de launeddas, un instrument aux origines archaïques, à trois tuyaux, utilisé pour accompagner les nombreuses fêtes populaires et les cérémonies religieuses de la région.

Comme dans le reste de l’île, dans la province de Cagliari, vous ne pourrez passer à côté des Antipasti à base de charcuteries locales, accompagnées du classique fromage pecorino et du Pane frattau, c’est-à-dire le pain maison assaisonné de tomate, huile d’olive et parmesan.
Sur la côte, vous dégusterez aussi des Antipasti de mer, à base de salades de fruits de mer, comme les crabes, les crevettes et les langoustes.
La Burrida est un plat typique de Cagliari, préparé avec de la petite roussette et assaisonné avec des noix, des olives et des champignons. En ce qui concerne les entrées, citons les Malloreddus, des petits gnocchis sardes, avec une sauce agrémentée de saucisse, le Mazzamurru ou soupe de pain rassis et la Sa Fregula, qui sont de petites boules de pâtes roulées à la main et grillées au four.
Parmi les plats principaux, les plus répandus sont ceux d’origine paysanne comme l’agneau rôti ou bien en sauce (assaisonné avec une petite sauce à base de tomates sèches hachées, d’ail et d’huile d’olive) et le porcelet rôti (Su Porceddu), ainsi que les plats à base de cabri ou de gibier. La Cordula con piselli est un autre plat typique de Cagliari, il s’agit des intestins d’agneau frits dans de l’huile d’olive avec de l’ail et du persil puis cuits ensuite dans une casserole avec des petits pois.
Parmi les spécialités de Cagliari en rapport avec la mer, nous pouvons citer les tellines et les moules à la Schiscionera (cuisinées à la poêle avec de l’ail, de l’huile d’olive et du persil puis saupoudrées de chapelure), la Bottarga (œufs de mulet salés et séchés, servis en fines tranches assaisonnées d’huile d’olive), la langouste à la Campidanese (au court-bouillon et assaisonnée d’huile d’olive et de jus de citron) et les Su Scabbecciu (poissons marinés dans un mélange d’huile, de vinaigre et d’ail).
Parmi les desserts, vous pourrez déguster les Pardulas (plus connues sous le nom de “formaggelle”) à base de fromage et de ricotta, les Bianchittus faits de blanc d’œuf et de sucre, le Pan'e Saba à base de farine, raisins secs, noix, pignons, amandes et cannelle) et les Amaretti.
Les vins les plus connus de la province de Cagliari sont le Nuragus, le Malvasia, le Cannonau et le Campidano, tandis que le Mastino est une liqueur typique de la région.