Vous êtes dans Home / Découvrez l'Italie / Pouilles / L'histoire des trulli de Alberobello

L'histoire des trulli de Alberobello

Alberobello - Ingresso di un trulloLes tout premiers trulli remontent à la période préhistorique. Déjà à l'époque, étaient de fait présents dans la Valée d'Itria des implantations habitées et des tholos, les typiques constructions notamment utilisées pour enterrer les défunts.

Toutefois les trulli plus anciens, ceux qu'on retrouve aujourd'hui à Alberobello, remontent à la fin du XIV siècle: ce fut dans cette période que celle qui apparaissait comme une terre désormais déshabitée, fut assignée par Robert d'Anjou (prince de Tarente et roi de Naples de 1309 à 1343), au premier Comte de la ville de Conversano. Le lot de terre constituait la récompense du noble descendent de la Maison capétienne d'Anjou-Sicile pour les services rendus pendant les Croisades. La zone fut donc à nouveau peuplée, accueillant d'entières populations provenant des implantations voisines, comme par exemple celle de Noci.

Cela dit, selon certaines recherches, les premières implantations rurales surgirent le long des deux côtés du fleuve (devenu par la suite souterrain), vers l'an Mille. Peu à peu, les habitations s'unifièrent, jusqu'à former de véritables villages, qui prirent le nom de Aja Piccola et Monti.

La méthode de construction à sec, - sans mortier- des trulli fut imposée aux nouveaux colons de façon à ce que les habitations pussent être démantelées rapidement : une méthode stratégique pour éviter les impôts sur les nouvelles implantations imposées par le Royaume de Naples, mais aussi un bon déterrent pour les propriétaires réticents. La plus part des historiens concorde, tout de même, sur le fait que cette technique de construction, dépendait surtout des conditions géographiques du lieu, où la présence de la pierre calcaire employée dans les constructions était très abondante. 

Pendant la moitié du XVI siècle, l'aire de Monti était déjà occupée par une quarantaine de trulli, mais ce fut uniquement autour de 1620 que Alberobello acquit la physionomie d' implantation indépendante par rapport à celle de Noci, arrivant à compter environ 3500 habitants vers la fin du XVIII siècle. En 1797, le village obtint le titre, conféré par le Roi de Naples Ferdinand IV de Bourbon, de ville royale. Son nom actuel vient du latin médiéval de la Région : "silva arboris belli".

A ne surtout pas manquer à Alberobello 

Monti: fraction composée d'environ 1030 trulli parmi lesquels les "Trulli siamesi" (Trulli siamois), caractérisés par une double façade ainsi qu'un double pinacle. Les âtres sont bas et les trulli sont privés de fenêtres. 

Aja Piccola: bourg composé d'un petit réseau de ruelles étroites et tortueuses. 

Trullo Sovrano (Trullo Souverain): le seul trullo à deux étages. Il héberge actuellement un Musée. Adresse: piazza Sacramento 10, 70011 Alberobello (Bari).

Eglise de Saint Antoine: bâtie en forme de trullo, précédée d'une entrée monumentale e d'une rampe d'escaliers dominée par une rosace. L'église construite sur un plan en croix grecque, possède des chapelles latérales avec des couvertures voilées et un campanile à côté. Adresse: via Monte Pertica, 70011 Alberobello (Bari). 

La maison de l'amour: la première maison construite en chaux en 1797. Elle héberge actuellement l'office de tourisme. Adresse: via Monte Nero 3, 70011, Alberobello (Bari). 

Sanctuaire des Santi Medici: dédié aux Saints patrons des médecins et des chirurgiens Chôme et Damien, il accueille leurs reliquaires ainsi que le tableau de la Madone de Loreto. Adresse: piazza Curri, 70011 Alberobello (Bari).

Informations utiles

Alberobello - Trulli