Vous êtes dans Home / Découvrez l'Italie / Pouilles / Brindisi

Brindisi

  • Description
  • Choses à voir
  • Choses à faire
  • Choses à manger

La ville de Brindisi, connue depuis l’antiquité sous le nom de «Porte d’Orient », devint le lieu d’abordage pour les troupes romaines et ensuite pour les marchands de la Sérénissime République de Venise. Un port en Pouilles, qui encore maintenant maintient des liens touristiques et commerciales importants vers et des Pays d’outre-mer. 

Le littoral est bas et sableux le long de toute la côte, favorisée par un climat spécialement doux qui favorise le prolongement des vacances même dans les mois d’automne. De jolies localités touristiques, une des zones naturalistes et d’importantes stations thermales composent l’offre touristique de cette partie de côte de Brindisi, qui abrite de nombreux témoignages d’époques anciennes. 

La plupart de l’arrière-pays est occupée par les Murges qui, dans la zone septentrionale, se fondent avec la Vallée d’Itria, aussi connue comme la terre des trulli. Des champs cultivés s’alternent en créant un mosaïque de couleurs aux vastes étendues d’oliviers, de vignobles et de vergers, entrecoupées seulement par les routes et les clairières sporadiques. Les anciens bourgs dominés par des forteresses et des tours de repérage racontent l’histoire liée à Frédéric II de Souabe et à la domination Angevine, en plus des témoignages messapiens de la préhistoire. 

Cathédrale de BrindisiLa ville de Brindisi, située sur la côte Adriatique, domine deux calanques profondes, unies par la mer par un canal étroit et profond et en haut desquelles s’élève le Castello Rosso (Château Rouge), pour la couleur de la pierre avec lequel il est bati. Le Castello Svevo, au contraire, est situé sur le canal à l’ouest du port, siège d’importantes manifestations culturelles. Parmi les monuments qui méritent une visite, l’église de San Giovanni al Sepolcro avec son portail magnifique en marbre décoré et la Colonne Romaine, autrefois accolée à une autre colonne « jumelle », qui fait partie maintenant de la célèbre Colonne de Sant’Oronzo à Lecce. 

Au milieu des champs verdoyants d’oliviers, le village d’Ostuni, avec son ancien bourg peint en blanc et traversé par un labyrinthe de ruelles et de cours est composé de maisons basses et de passages étroits, où domine sa majestieuse Cathédrale. 

Le long de la côte, les plages sableuses baignées par les eaux cristallines de l’Adriatique colorées par les reflets du maquis méditerranéen et de la végétation des fonds, est entrecoupées de parties rocheuses, un véritable trésor de la nature. Au nord d’Ostuni, on trouve une des zones naturalistes la plus importante de la région : l’oasis du WWF de Torre Guaceto. Les eaux de la mer viennent s’abriter dans les falaises, les baies sableuses et les étendues de roselières, juste à coté du maquis méditerranéen. C’est l’habitat idéal pour les bécassines, les canards sauvages, les rossignols, et les espèces amphibies mais également pour les espèces végétales marines comme les herbiers de posidonies, gorgones et coralligènes. 

Un lieu intéressant est le site archéologique d’Egnazia, avec des pièces romaines très importantes et des traces d’habitation encore plus anciennes. En poursuivant le voyage vers l’intérieur, on arrive à Cisternino, capitale de la Vallée d’Itria de la province de Brindisi, un véritable écrin d’architecture renfermant des maisons blanches, des ruelles, des cours et des petits escaliers, des arcs et des balcon en fleur. Les édifices d’époque médiévale et de la Renaissance rendent cette promenade encore plus intéressante. 

C’est dans les villages fortifiés des Murges que le Moyen Âge s’exprime le mieux. Le Château d’Oria, édifié au XIIIème siècle, par la volonté de Frédéric II de Souabe, présente un plan de forme triangulaire avec la Torre del Sperone qui en marque le sommet, comme la proue d’un bateau. A voir la Cathédrale avec sa coupole polychrome et ses deux tours qui pointent vers le ciel, la tour campanile et la tour de l’horloge. Non loin, se trouve le Santuario di San Cosimo alla Macchia, avec son portique extérieur et la statue du rédempteur au sommet. 

On vous suggère un tour parmi les petits bourgs des alentours : MesagneSan Vito dei NormanniFrancavilla Fontana et Ceglie Messàpica, des coffrets d’histoire et art qui gardent un style de vie désormais oublié. 

Ostuni, la 'ville blanche', BrindisiPetits et grands auront l’opportunité de s’amuser dans le plus grand Parc Faunistique d’Italie, situé à peu kilomètres de Fasano. Tigres, lions, éléphants, antilopes, girafes, bisons, cerfs, zèbres et chameaux vivent en liberté dans les espaces du parc, dans un maquis méditerranéen luxuriant. Au programme, safari en voiture pour admirer ces animaux merveilleux de près. Le parc offre aussi la possibilité d’emprunter le metrozoo, petit train qui permet de visiter un oasis avec des cascades et des animaux comme les ours, les jaguars, les panthères et de visiter différentes salles, la ornithologie, la tropicale, et l’océanique, chacune consacrée à des espèces différentes: des perroquets aux diamants de Gould, des alligators aux serpents, des ours aux hippopotames, des dauphins aux pingouins. De plus, Le parc de divertissement Fasanolandia offre plus de 25 attractions pour tous les âges. 

Les thermes de Torre Canne, installées dans un parc de conifères, avec un lac alimenté par des sources souterraines, célèbres pour ses propriétés thérapeutiques, est le lieu idéal où pour retrouver un équilibre psychophysique grâce à des soins esthétiques et curatifs. 

L’oasis du WWF de Torre Guaceto offre de nombreuses opportunités pour passer le temps libre, plongés dans un paradis. Les sentiers et les chemins sont les itinéraires parfaits pour pratiquer du cyclo-trekking ou pour faire de longues promenades. Sur les eaux cristallines de la mer, avec ses jeux de couleurs qui passent du vert émeraude au bleu intense, est l’endroit idéal pour faire du seawatching et snorkeling tout en admirant la beauté des fonds marins. Une journée consacrée au yoga, plongé dans le silence de ce milieu naturaliste magnifique, est incontournable. 

En été à Ostuni, dans une ambiance amusante et riche en événements musicaux et de folklore, a lieu la Sagra Popolare «Vecchi tempi», qui évoque les couleurs, les arômes, les parfums et les saveurs d’autrefois. En marchant le long des ruelles du bourg, on aura l’occasion de vivre à nouveau les scènes d’une vie rurale, dans chacun des ateliers artisanaux fidèlement reconstitués, et de goûter à la gastronomie locale traditionnelle. Une des fêtes les plus connues est la procession la Cavalcata de Sant’Oronzo

Taralli et huile d'olive, BrindisiLes saveurs des terres de Brindisi reflètent l’identité gastronomique de la meilleure tradition des Pouilles. Le poisson, frais et savoureux, est le protagoniste de la table. Les oursins, les huîtres, les tranches de mérou et espadon, le loup de mer et, naturellement, le poisson, sont préparés avec simplicité et servis avec légumes frais, parmi lesquels : champignons, asperges, herbes sauvages, fèves et la célèbre cicerchia

Les oliviers et les vignobles assurent les productions des vins DOC et des huiles extra-vierge d’olive hauts de gamme, qui leur ont valu la protection de la marque DOP Colline de Brindisi. 

Notons l’excellente production de fromages, frais ou affinés, obtenus avec des élevage locaux comme la ricotta, le cacioricotta et le fromage pecorino
Enfin, focacce, frise, pain et taralli qui, grâce à leur fragrance et parfum, accompagnent tous les plats, des entrées aux soupes, des viandes aux garnitures. 

Il ne faut pas oublier de citer: la mandorla riccia, gâteau typique de Francavilla Fontana, friable mais croquant à l’intérieur, le biscuit de Ceglie, aux amandes grillées, la confiture de cerises et citron, un petit four délicieux produit à Ceglie Messàpica.