Vous êtes dans Home / Découvrez l'Italie / Pouilles / Bari

Bari

  • Description
  • Choses à voir
  • Choses à faire
  • Choses à manger

Étendue sur une plaine côtière très fertile devant la mer Adriatique, Bari est le chef-lieu des Pouilles et un important port touristique et commercial.
 
Derrière la ville, où le temps semble s’être arrêté, s’étend le haut plateau des Murges. Des paysages infinis montrent un territoire aride, avec des roches, des lames et des crevasses qui viennent en interrompre la continuité. Espaces interminables que l’homme durant des siècles a adaptés à ses besoins, en exploitant pour ses cultures les grèves des fleuves secs. Parfois, les oliviers, les amandiers et les vignobles colorent les vastes étendues du haut plateau parsemé de fermes, souvent fortifiées, témoignage de leur ancien double rôle, d’exploitation agricole et de petite structure défensive. 

Les phénomènes karstiques sont également nombreux : un paysage unique sculpté par l’eau, le vent et le temps. Dans la province de Bari on trouve l’un des paysages les plus caractéristiques de toute la région – la Vallée d’Itria – terre des célèbres trulli, anciennes constructions coniques avec leurs toitures grises qui se distinguent des cultures géométriques qui couvrent toute la vallée. Les portions rocheuses s’alternent avec les longues plages de sable blanc face aux eaux cristallines qui en complètent la beauté. 

La côte de Bari commence à Molfetta, dans la partie septentrionale, et termine, au sud, avec la ville de Monopoli. Un itinéraire le long duquel la nature se fond avec le charme des bourgs pittoresques, enrichis par des châteaux imposants et des cathédrales magnifiques. Témoignages que l’on retrouve également dans l’arrière-pays parsemé de charmants endroits, chapitres d’un seul livre d’histoire passée.
 
Fêtes et manifestations, saveurs authentiques et vins délicieux représentent l’âme des anciennes traditions toujours présentes, que les habitants de cette terre préservent avec amour et respect. 

Basilique de San Nicola, BariUne visite entre cathédrales et châteaux, qui, très majestueux, dominent une grande partie des anciens, est une parfaite occasion pour découvrir la magnifique nature de la province. Point de départ de la visite: Bari, carrefour de différentes cultures dès l’antiquité. Une ville dont deux âmes vivent ensemble : le vieux village, encerclé par une imposante muraille et traversé par des petites ruelles qui conduisent vers la découverte de son riche patrimoine culturel ; et la partie moderne, née au début du XIXème siècle et devenue la ville d’aujourd’hui.
 
Le long des murailles du vieux village, se trouve le Château qu’a fait construire Frédéric II de Souabe, avec sa vaste cour intérieure, et qui est aujourd’hui l’endroit où se déroulent les manifestations et les événements. La grande Basilique de San Nicola, où repose la dépouille de ce Saint, est un exemple exceptionnel d’architecture romane des Pouilles. La façade sobre et lumineuse, flanquée par deux tours de forme et de hauteur différentes, présente trois portails qui donnent accès aux nefs intérieures qui renferment des œuvres exceptionnelles. 

La deuxième église, la plus importante de Bari est la Cathédrale, accolée à un autre campanile et construite sur des anciens édifices. Une rosace sagement décorée et trois portails animent la façade principale. L’ambiance intérieure est très suggestive grâce aux jeux de volumes et de la lumière filtrée à travers les grandes ouvertures et qui se reflète sur les murs clairs en pierre. La ville moderne, voulue par Gioacchino Murat, est traversée par les routes principales du shopping, comme Corso Cavour, où l’on trouve le célèbre Théatre Petruzzelli, temple de la lyrique de Bari.
 
La partie méridionale de la province rencontre une partie de la magnifique Vallée d’Itria, même connue comme la terre des Trulli. La ville d’Alberobello est sans aucun doute la patrie de ces constructions caractéristiques à la forme conique, symbole des Pouilles, au point d’être incluse dans la liste du Patrimoine Mondial de l’UNESCO. Aux alentours, on trouve Locorotondo, un bourg aux maisons blanches adossé sur un éperon rocheux dominant la vallée et qui, au printemps, se transforme en une explosion de couleurs et de parfums. Une mosaïque de vignobles, d’oliviers et de cultures, délimités par myriade de muretins blancs et des petits hameaux de trulli viennent en interrompre la continuité. 

Les trulli aujourd’hui sont équipés de tout le confort, tout en respectant les traditions anciennes, et peuvent représenter une alternative originale aux chambres d’hôtel classiques pour passer les vacances. L’ancien bourg de Locorotondo mérite également une visite, protégé par une muraille d’enceinte, il est composé de petites ruelles qui sillonnent à travers les charmantes maisons blanches colorées par les fleurs qui ornent les balcons. 

Le parcours se poursuit avec une visite à Conversano, un petit centre qui a défendu son identité culturelle et artistique sans pour cela renoncer aux avantages de la modernité. Le château qui domine la ville est spectaculaire, avec ses quatre grandes tours en direction des quatre points cardinaux, aux sommets du plan trapézoïdal. Structure de défense à l’origine, il est devenu ensuite la résidence des Aragonais, qui en ont adouci les formes extérieures et intérieures. 

Les œuvres exposées dans la Pinacothèque, située dans le château, sont également très intéressantes. Nombreux sont les édifices religieux, parmi lesquels la Cathédrale en style roman des Pouilles. Les architectures du centre historique de Putignano, célèbre pour son carnaval, et Castellana Grotte, connue pour ses suggestives cavités souterraines, sont à visiter. 

Sur la côte, on trouve l’ancien bourg de Putignano, adossé sur une falaise abrupte face à la mer, remplie de grottes et de cavités naturelles, et la ville de Monopoli, avec sa magnifique mer et constellée d’anciennes fermes, de maisons et de traces de civilisations rupestres. Au nord de Bari, on trouve Ruvo di Puglia, avec sa cathédrale célèbre pour ses lignes architectoniques, résultat des nombreuses restaurations et modifications. A visiter également, le Musée National Archéologique Jatta qui expose une précieuse collection de céramiques et de tableaux. 

Dans la Murgia des pasteurs, là ou le paysage abandonne les couleurs chaude du maquis méditerranéen pour endosser les teintes plus sombres d’un terrain aride, des trouve Altamura, connue pour son pain DOP (appellation d’origine protégé). Elle est bien visible accrochée sur les reliefs du haut plateau, avec les donjons de sa cathédrale qui s’élance vers le ciel, comme pour attirer l’attention du visiteur. Voulue par Frédéric II de Souabe, la Cathédrale a subi plusieurs modifications, dont le rajout des deux tours à la place des deux clochers, qui habituellement font partis des édifices religieux. 

Dernière étape du tour, mais pas la moins intéressante, Gravina in Puglia, terre de canaux, de grottes et de cavités creusées par les eaux souterraines et dans le passé, utilisées par l’homme comme refuges. 

Grottes de Castellana, BariLe long travail d’un ancien fleuve a crée le complexe karstique le plus grand d’Italie, les Grottes de Castellana, situées dans le cœur des Murges. De magnifiques stalactites et stalagmites, éparpillées dans les longues galeries et les vastes grottes créent un scénario plein de charme et de mystère, riche en jeux de lumières et d’ombres. 

Deux itinéraires à vous couper le souffle, permettent d’explorer chaque recoin de ce chef d’œuvre de la nature. Vous pouvez choisir de faire du trekking ou du VTT pour apprécier la beauté des paysages du Parc National dell’Alta Murgia, creusé par des lames profondes, vallons et crevasses riches en espèces de faune et flore intéressantes. 

Une terre, aux saveurs et parfums intenses, qui mérite un voyage dédié à la découverte des saveurs « d’autrefois », produits selon les anciennes traditions transmises de génération en génération. Une occasion immanquable pour flatter les palais des gourmands et pour connaître les trésors artistiques et naturalistes des anciens bourgs – de Locorotondo à Ruvo di Puglia, de Bitetto à Alberobello, d’Altamura à Conversano – seulement pour en citer certains.

Nombreuses sont les opportunités pour vivre la mer si magnifique de cette terre: petites anses, longs littoraux, falaises baignées par eaux cristallines. Les sports aquatiques pour s’amuser au dessous et au dessus de la mer sont innombrables : surfwindsurfkite surfvoileplongées sous-marinessnorkeling o seawatching. Et après une journée à la mer, un apéritif pris dans un des nombreux bars, pourra marquer le début des divertissements de la soirée et de la nuit. 

Parmi les fêtes et les manifestions folkloriques, citons la fête patronale de San Nicola à Bari, avec sa procession solennelle et son cortège historique animé par une centaine di figurants, et le Carnaval de Putignano, avec sa parade de masques et de chars allégoriques, accompagnée de musique. Très typique, la parade nocturne du mardi gras car les lumières et les couleurs illuminent l’obscurité. 

Orecchiette et huile d'olive, BariLa cuisine de cette zone est très liée aux ressources en poissons, aux produits de la terre et aux anciennes traditions. 

Les pâtes faites maison, aux formes les plus originales, préparées avec de l’eau, de la farine et du sel, sont les protagonistes de la table.  Oreillettescavatelli et  fricelli, faits maison à travers des travaux artisanaux, ont la forme et l’épaisseur adéquats pour absorber les assaisonnements délicieux à base de légumes, poisson ou viande. 

Les boulangers font preuve d’habilité dans la préparation des pizzas, des focacce, des taralli épicés et du célèbre pain d’Altamura, au label DOP, excellent comme simple accompagnement, assaisonné d’huile d’olive extra-vierge de Bari (DOP), et comme garniture les légumes des Pouilles. 

Parmi les fruits, citons le Barattiere, petit fruit à déguster cru ou en salade, le raisin de table, doux et juteux et les olives douces Termite di Bitetto, assaisonnées au sel, vinaigre, huile, épices et herbes naturelles. 

Et pour accompagner la cuisine locale, Aleatico, Gioia del ColleGravina et Locorotondo sont d’excellents vins DOP de qualité.