Vous êtes dans Home / Découvrez l'Italie / Ombrie / Terni

Terni

  • Description
  • Choses à voir
  • Choses à faire
  • Choses à manger

Terni, avec ses usines d’acier et fer est aussi un lieu qui réserve de grandes surprises résultant d’une histoire millénaire. C’est une ville moderne qui s’intègre parfaitement dans le centre historique, entourée de charmants paysages qui laissent les visiteurs enchantés face à leur beauté: un territoire vert, avec plusieurs cours d’eau (l’eau de San Gemini est très connue), de ravissants bourgs médiévaux, et des merveilles naturelles telles que la Cascade des Marmore et le lac Piediluco. 
Terni est aussi le lieu d'origine de Saint-Valentin, le Saint protecteur des amoureux. 
La Basilique abritant son sépulcre du Saint, est une important destination de pèlerinage et tout au long de l’année se tiennent des fêtes et des événement en l’honneur du saint patron, notamment la grande fête du 14 février.

C’est un territoire préservé, où la nature et l’action de l’homme sont en totale harmonie. Terni est une région boisée, montagneuse, et collinaire. C’est une terre d’oliviers, une oasis naturaliste qui longe le Tibre, ornée de charmants châteaux, des tours de garde et des bourgs anciens. La province a été instituée en 1972 avec la division par la Province de Pérouse et avec quelques kilomètres carrés, elle regroupe la partie la plus intéressante de l’Ombrie. La province s’étend au sud-ouest de la région et occupe la partie extrême de la vallée du fleuve Nera proche de la confluence avec le fleuve Velino et la partie orientale du Tibre. 

Pour cette raison, des vallées plates et cultivées s’alternent avec des montagnes boisées très hautes comme le Mont Peglia, le Mont Croce de Serra entre Terni et Orvieto ou les pentes raides dans la Valnerina et les cascades des Marmore. Tout le territoire a des origines anciennes. Dans le IIème siècle av. J-C, la région était habitée par les Ombriens, puis a été conquise par les romains, qui ont construit les premiers réseaux routiers, en commençant par la Via Flaminia. Au Moyen Âge, le territoire a été occupé par un grand nombre de conquérants, comme les Lombards et les Lansquenets, en laissant un grand héritage culturel. Dans la province ont été instituées deux réserves naturelles, liées principalement par la sauvegarde des eaux et des écosystèmes fluviaux: le Parc fluvial du Tibre et le Parc fluvial du Nera.

Tout le paysage est dominé par la forteresse édifiée à la demande du cardinal Albornoz domine la ville. Au pied du château se développe l’un des plus beaux bourgs d’Ombrie: Narni, avec ses tours, ses fontaines, ses églises de style gothique et roman. Le territoire de Narni offre de nombreuse fêtes traditionnelles comme celles de Calvi et Otricoli qui accueille les restes d’anciennes villes romanes (parmi les plus intéressantes de l’Italie Centrale). Encore, la commune d’Amelia où nature se combine parfaitement avec les anciens remparts et le bourg. 

Nous signalons également les châteaux de Alviano et Giove, avec leurs tour d’observation et les tours campanaires des magnifiques églises de style roman. 
San oublier Orvieto, dominée par le Dôme devenu l’un des symboles de ce territoire, connu et apprécié dans le monde entier. La magnifique façade de la cathédrale et les splendides fresques de Luca Signorelli font d’Orvieto une destination mondialement appréciée. 
La qualité de vie d’Orvieto se retrouve dans sa tradition culinaire (c’est d’ailleurs la capitale du Slow Food), mais on la saisit aussi en admirant l’architecture et en se promenant parmi ses ruelles. 

Terni est connue comme étant “la ville des amoureux”, car elle accueille les vestiges de Saint Valentin, le saint patron de la ville, dans la Basilique du même nom. A visiter également l’église en style gothique de Saint François. On ne doit pas oublier les restes archéologiques de l’Amphithéâtre Fausto (32 av. J.-C.(, qui se trouve dans le parc de la ville “La Passeggiata” et les restes de l’ancienne enceinte de murailles. Les palais de la ville sont significatifs, du Palais Spada, qui aujourd’hui est le siège de la Commune, au Palazzo Fabrizi et le Palazzo Carrara, pour n’en nommer que quelques uns. A Terni, le Moyen Âge a laissé de nombreux héritages, comme les “Porte di Sant’ Angelo et "Spoletina", la crypte du Dôme, la Tour Romaine des Barbarasa et la Torre dei Castelli (Tour des Châteaux).

En dehors du chef-lieu, sont à visiter, le Dôme d’Orvieto, ou les ruines romaines de Carsulae et la ville d’Amelia, aux origines très anciennes (IIIème siècle av. J.-C), le vieux bourg de Narni, qui devînt une colonie latine en 299 av J.-C et puis municipium nommée Narnia, un de plus importants nœuds routiers de l’Ombrie romaine. 

Sur la rive gauche du Tibre, se trouve l’agglomération d’Otricoli, qui a conservé les restes des murailles romaines.

Le Lac de Piediluco est un bassin d’origine alluviale, entouré par les douces collines de l’Ombrie. Le centre habité est dominé par une forteresse médiévale. Les Cascades delle Marmore, formées, au fil des siècles, par les dépôts de travertin, sont absolument à voir pour qui est de passage dans la région de Terni.
Parmi les plus importants musées de la province, se distinguent le Musée d’Art moderne et Contemporain “Aurelio De Felice” (Terni), l’Antiquarium à Baschi, le Musée Archéologique “C.Faina” et le Musée Archéologique National à Orvieto. 

L’entière province est le lieu idéal pour les amateurs de photo et d’archéologie. Les villes de Terni, d’Orvieto et de Monteleone offrent des points de vue, des monuments et des musées abritant des œuvres d’art d’une valeur inestimable.

Les vastes espaces et les prairies permettent de pratiquer des promenades en Mountain Bike et à cheval. Cette zone est le paradis pour les sportifs qui aiment le trekking et partir à la découverte des variétés de plantes: plantes vénéneuses, fleurs de haute montagne, orchidées, mais aussi plusieurs espèces animales.

Encore, vous aurez la possibilité de pratiquer le birdwatching (observation des oiseaux), notamment dans l’oasis naturelle géré par le WWF: il y a 900 hectares de territoire où l’on peut admirer 160 différents espèces d’oiseaux migrateurs et non-migrateurs.

Grâce à la présence des montagnes, l’alpinisme est une activité très pratiquée. A cela s’ajoutent, des excursions et des cours en canoë et en kayak sur la rivière organisés par les associations sportives de la ville. 
De nombreuses fêtes et foires sont célébrées. La fête de Saint Valentin, la plus importante, se célèbre à Terni durant le mois de Février à travers des manifestations, des expositions et des dégustations. 

Dans la Province de Terni, on peut bien compter 70 produits typiques, tous naturels. Parmi les fromages, il y a la Caciotta, le Pecorino affiné en cave ou en grotte, le Ravaggiolo et la ricotta salée. Parmi les charcuteries, on doit signaler le ciauscolo, le mazzafegato et le jambon du pays.

Les pâtes typiques de Terni sont les “strangozzi ou strozzapreti”, sans œufs, de forme longue, rectangulaire ou carrée. Les gâteaux typiques sont les régionaux: les castagnole, petits gnocchi frits imbibés d’alkermès ou recouverts de sucre ou de miel; les mostaccioli, biscuits secs au moût en forme de petites couronnes; le panpepato, les pinolate (macarons aux pignons) et les tozzetti, petits gâteaux secs aux amandes. 

Les nombreux vignobles de la zone produisent plusieurs vins, blancs et rouges: SangioveseMerlotMontepulcianoCanaioloCiliegioloBarbera. Parmi les blancs, il y a la Malvasia, le Grechetto et le Drupeggio. L’Orvietano est l’un des plus représentatifs de la zone. 

Terni est une province où l’on produit aussi l’Huile d’olive et qui est reconnue pour son excellente truffe que l’on trouve dans tout le territoire.