Vous êtes dans Home / Découvrez l'Italie / Molise / Isernia

Isernia

 Isernia est située sur un contrefort dans une zone de collines, pas loin des Abruzzes, du Latium et de la Campanie. 
Entourée d'un paysage non pollué et de petits villages, plonge ses racines dans un passé lointain. 
Au cours des siècles elle a été détruite plusieurs fois. Elle fut pillée par les Sarrasins et dévastée par les tremblements de terre et pendant la Deuxième Guerre Mondiale elle subit un terrible bombardement. Heureusement la partie inférieure de la ville a gardé partialement son ancien aspect qui se distingue pour ses caractéristiques ruelles étroites
Parmi les monuments les plus intéressants se distingue la Fontana Fraterna, réalisée entre le XIIIe et le XIVe siècle en honneur de l'un des enfants illustres de la ville, le pape Celestino V: il s'agit d'un porche à six arcades, limités par six colonnes et un pilier en position centrale. 
La cathédrale est très intéressante: détruite plusieurs fois par des tremblements de terre, elle a été reconstruite au XIXe siècle et garde encore une belle icône en style byzantin, connue comme la Madonna della Luce (Vierge de la Lumière). 
En dehors de la ville il y a l'ermitage des Saints Cosma et Damiano, construit sur un temple païen, qui est chaque année la destination d'un pèlerinage religieux à la fin de septembre. 
Aux alentours de Isernia se trouve l'une des plus grandes et anciennes zones préhistoriques d'Europe où, entre autres choses, on a retrouvé beaucoup de restes d'outils de pierre utilisés par le soi-disant Homo Aeserniensis
À Isernia, dans le Musée National de Paléontologie et Archéologie qui a son siège près de l'ex-couvent de Santa Maria delle Monache, on trouve exposés les objets et les restes paléolithiques retrouvés pendant les fouilles.