Vous êtes dans Home / Découvrez l'Italie / Molise / Isernia

Isernia

  • Description
  • Choses à voir
  • Choses à faire
  • Choses à manger

La province d’Isernia est l’une des deux provinces du Molise. Elle a comme régions voisines les Abruzzes (provinces de l’Aquila et de Chieti) au nord, la Province de Campobasso à l’est, la Campanie (Province de Caserte) au sud, le Latium (Province de Frosinone) à l’ouest. 
La province d’Isernia comprend 52 municipalités, dont deux seulement, Isernia et Venafro, dépassent les 10.000 habitants. 

Le territoire est généralement montagneux et doté de forêts naturelles. Il y a en effet dans la Province plusieurs aires naturelles protégées protégées, telles que le secteur des Mainarde du Parc National des Abruzzes, Latium et Molise, les deux Réserves Naturelles de Collemeluccio et Montedimezzo (que l’Unesco a insérées dans le programme sur l’homme et la biosphère (MAB) pour l’étude du rapport entre l’homme et l’environnement, en raison de son haut degré de biodiversité), le Jardin de la flore apennine de Capracotta, l’Oasis naturelle du WWF “Le Mortine” de Venafro et la Réserve naturelle de Pesche.

Vers le Sud-ouest, les collines et les plaines (plaine de Venafro) remplacent les montagnes. L’autre particularité du territoire est représentée par les “Tratturi”, de larges sentiers herbeux, de pierre et en terre battue, qui se sont formés par le passage des troupeaux et qui demeurent en grande partie reconnaissables et praticables. Ils sont protégés en tant que patrimoine archéologique.
 
La province est traversée par plusieurs fleuves et torrents: le fleuve le plus long, le Volturno, après avoir traversé le territoire de la province et la Campanie, se jette dans la Mer Tyrrhénienne. Il faut mentionner également le lac de Castel San Vincenzo, un véritable trésor naturel, bien qu'il s'agisse d'un lac artificiel réalisé à la fin des années 50. 

Isernia il est possible d’admirer de nombreuses œuvres ainsi que des beautés naturelles qui font d’elle un lieu extrêmement charmant à ne pas rater. Parmi les nombreux monuments de la ville, nous mentionnons la Fontaine de la Fraterna, dédiée au Pape Célestin V (originaire de la région) et qui date du XIVème siècle, la Cathédrale, d’époque médiévale et construite sur un temple du IIIème siècle, l’Eglise de Saint François, construite en 1222 par volonté de Saint François d’Assise lors de son passage à Isernia.
 
Le Palais de Saint-François, un bâtiment monumental en style gotique, siège aujourd’hui de la Mairie, le Musée de S. Maria delle Monache, dans l’ancien couvent de Santa Maria Assunta (d’époque romaine) où se trouvent des pièces d’origine paléolithique, repérées à “La Pineta,” site archéologique d’importance mondiale contenant les ruines d’un établissement humain datant du paléolithique, d’il y à a peu près 730.000 ans. 

En matière d’antiquité, il faut mentionner l'aire archéologique de Pietrabbondante, où se trouvent les ruines de ce qui fut un établissement des Samnites entre le IIème siècle a.J.-C. et le 95 a.J.-C. : deux temples, des arcades, des ateliers et un théâtre. 

Mais dans la province d’Isernia, on trouve aussi de nombreux musées à ne pas rater: le Musée archéologique de Venafro, dans l’ancien couvent de S. Chiara, riche en pièces archéologiques datant de l’époque pré-romaine et romaine ; le Musée de la zampogna (c’est-à dire de la cornemuse, typique produit de l’artisanat local) à Scapoli, où l’on peut admirer des cornemuses italiennes et étrangères d’époques différentes; le Musée des Arts et des traditions populaires à San Pietro Avellana et le Musée des cloches à Agnone, village ayant la particularité d’abriter 14 églises, certaines de grande valeur architecturale et exhibant des œuvres d’art d’un grand intérêt. 

Parmi les autres églises de la Province il faut mentionner le Sanctuaire de la Madonna Addolorata de Castelpetroso, édifié sur le site où, d’après certains témoignages, en 1888 la Vierge Marie apparut à deux jeunes bergères. Le Sanctuaire se compose de sept chapelles qui représentent les sept douleurs de la Vierge, au centre desquelles se dresse une coupole de 54 mètres de hauteur, en style néogothique. Le Sanctuaire est un lieu de pèlerinage, ainsi que l’Ermitage des Saints Medici Cosma et Damiano, situé sur une colline près d’Isernia. Il faut également mentionner l’Abbaye médiévale de San Vincenzo al Volturno.

Enfin, il faut signaler les nombreux châteaux de la Province, bien que nombre d’entre eux ne soient pas ouverts au public car en mauvais état ou appartenant à des particuliers. Nous rappelons, entre autres, le Château de Pescolanciano et le Château de Monteroduni, les deux de l’époque médiévale. 

Ceux qui ont la passion du ski peuvent profiter dans la province d’Isernia de la station de ski la plus importante du Molise: Capracotta, dans les Apennins du Molise, où ils peuvent pratiquer non seulement le ski classique mais aussi d’autres activités telles que le ski de fond, le ski de randonnée, le ski alpin. 

La nature non polluée et la présence de parcs et de réserves naturelles font de la province d’Isernia le lieu idéal pour les excursions à pied, à cheval et en vélo, en traversant les typiques Tratturi du Molise. En outre, il est possible de pratiquer d’autres sports comme le golf et le parapente
Pour les amateurs de spéléologie, on doit signaler la merveilleuse Grotte de Saint-Michel à Sant’Angelo in Grotte, dans le village de Santa Maria du Molise. 

Les amateurs de l’artisanat trouveront enfin des pièces uniques, fruit de traditions anciennes telles que la fabrication de la cornemuse, la fonderie de cloches (surtout aux alentours d' d'Agnone), la fabrication de couteaux, les broderies et le travail du cuivre. 

La province d’Isernia est une vrai mine pour ce qui est de la récolte de la truffe noire, ainsi que de la truffe blanche qui est la plus appréciée. 
En dehors de cela, la gastronomie du Molise est essentiellement pastorale et paysanne, se caractérisant par la qualité des ingrédients et la simplicité de la préparation des plats. Les produits typiques sont ceux liés à la terre, tels que le blé, les légumes, la viande de porc et d’agneau. 

Les plats typiques de cette région sont les crjoli (ou pâtes à la guitare), les cavatelli (des petits gnocchi de pommes de terre et farine) à la sauce tomate et viande de porc, et les laganelle aux haricots (une sorte de lasagne). Les turcinelli rôtis sont un autre plat typique d’Isernia. 
C’est une recette très élaborée à base d’entrailles d’agneau. Il faut signaler aussi la charcuterie délicieuse de cette région: saucisses et “soppressate"; ainsi que les fromages comme le caciocavallo, la mozzarella et la scamorza, la stracciata, le burrino et le fromage de brebis. 
En outre, l’huile d’olive, surtout celui de Venafro qui est le plus renommé; la culture de l’olive est très pratiquée dans cette Province et garantit une production de très haute qualité. 

Pour ce qui est des desserts, parmi les ingrédients l’on retrouve les fruits secs, le miel, les pignons de pin. Les gâteaux typiques sont les “calzoni” farcis aux chocolatpois chichescannelle, pignons et miel, les pepatelli (à base d’amandes), les caggiunitti (des brioches farcies aux marrons). 

Parmi les vins, l’on trouve le Biferno (blanc, rouge et rosé) et le Pentro (blanc, rouge et rosé) qui ont obtenu l’étiquette de vins D.O.C. Dans cette province, on trouve aussi des liqueurs typiques comme le poncio (au goût d’orange et de mandarine) et le limoncello