Vous êtes dans Home / Découvrez l'Italie / Marches

Marches

  • Description
  • Choses à voir
  • Choses à faire
  • Choses à manger

Les Marches sont une région de l'Italie centrale, une région insolite et merveilleuse dans sa diversité, aux formes harmonieuses et sinueuses, capable d' exprimer son excellence dans toutes ses versions: falaises et grottes sur des plages inoubliables, collines riches d’histoire, art et traditions et montagnes pourvues de remontées mécaniques  pour les amants du ski. 

Le territoire, composé essentiellement de collines et de montagnes, embrasse le versant adriatique de l'Apennin ombro-marchesan en déclinant vers les plages basses et sablonneuses. Comment oublier les longues étendues de sable fin et doré mourant dans les eaux cristallines de Senigallia, avec ses promenades au bord de la mer où l'on peut se promener à tout moment de la journée. 
Ou encore Gabicce marePesaroFanoCivitanova Marche et San Benedetto del Tronto: un choix idéal pour qui souhaite se reposer et se détendre dans les établissements balnéaires, déjà appréciées au XIXème siècle par la haute bourgeoisie. Tandis que pour ceux qui aiment la nature extrême, la rivière du Conero offre des ambiances suggestives et des territoires encore sauvages qu’on ne peut souvent atteindre que par la mer ou à travers des sentiers plongés au cœur de la verte végétation méditerranéenne. 
Dans les Marches, la nature est une valeur protégée grâce à ses parcs nationaux et régionaux et aux oasis du WWF à découvrir, aux parcs des Monts Sibyllins et des Monts de la Laga qui offrent un spectacle unique pour les passionnés de randonnée. Absolument à ne pas manquer, les grottes de Frasassi, qui sont une des principales destinations d’Europe en termes d’ excursions spéléologiques: le paysage façonné par l’érosion karstique a créé de splendides grottes, parmi lesquelles certaines déjà habitées dans la préhistoire. 

Vergers et vignes s’étendent à perte de vue sur les collines de la zone de Ascoli Piceno et dans la Vallée de l’Esino en contournant les chaleureuses fermes d’antan où il est possible de redécouvrir le goût naturel des choses simples. Des demeures cossues et d’anciennes métairies, désormais vouées au tourisme rural, qui racontent la vie d'autrefois. 

La région se répartit en plusieurs provinces: Ancône (chef-lieu), Ascoli PicenoFermoMacerata, Pesaro et Urbino

La région expose son riche passé dans ses villes d’art aux petites places ressemblant à des salons, dans ses bourgs médiévaux où le temps semble s’être arrêté, dans leurs ruelles et leurs maisons seigneuriales. 

La ville d’Ascoli Piceno est une fière représentante de cette architecture italienne avec son centre historique médiéval et sa Place du Peuple ornée d’une galerie en arcades et de l’imposante tour crénelée du palais des Capitaines du Peuple. Dans la ville, vous pourrez visiter les ateliers artisanaux mettant en valeur la créativité et le savoir-faire des artisans de ce terroir, notamment ses luthiers. Le première dimanche du mois d’août, les rues de la ville mettent en scène l’ancienne “Quintana” où des chevaliers habiles se défient lors du tournoi de la "Giostra del Saracino". 

Ancône, l’ancienne "porte de l’Orient", est un port ayant conservé d’importants monuments et une plage accueillante. La Cathédrale San Ciriaco s’élève sur une ancienne acropole grecque. Elle est considérée comme l’une des églises médiévales les plus intéressantes des Marches. 
Les Marches, avec le centre historique d’ Urbino, comptent également des sites inscrits auprès de l’ UNESCO, au Patrimoine Mondial de l’Humanité. Son Palais Ducal est un intéressant exemple architectural et artistique de la Renaissance Italienne. 

Gradara mérite aussi une visite avec son château fortifié érigé sur la Rocca, magnifique exemple d’architecture militaire médiévale et où l'histoire raconte que Paolo et Francesca, les deux amants immortalisés par Dante dans le cinquième chant de l’Enfer, eurent leur premier baiser. 
En matière de tourisme religieux, le sanctuaire marial de Loreto est une halte indispensable: c’est l’un des principaux lieux de pèlerinage de la foi catholique.
 
Les passionnés de musique classique se retrouveront à Pesaro pendant deux semaines au mois d’août, pour une immersion complète au cœur de la musique de l’enfant du pays: Gioacchino Rossini. En effet, le festival "Rossini Opera Festival", dans ce cadre évocateur qu’offrent la ville et ses nombreux attraits, est devenu le rendez-vous incontournable pour les mélomanes du monde entier. 
Si vous ne pouvez résister aux confiseries et chocolats, il vous faut aller à Fano pendant la période du carnaval. Le carnaval de Fano est très ancien et se caractérise par 3 originalités: le lancement de gâteaux sur la foule à partir des chars, le “Vulon” un masque caricatural typique des personnalités les plus connues de la ville, et la musique d’Arabica, une fanfare dont les instruments sont des boîtes de conserve, des cafetières et des pots de fer. 

La mer et les montagnes de cette région sont un mariage idéal pour qui aime tout autant plonger dans les eaux limpides de ses plages que se perdre au cœur de la nature de ses parcs, occupant une vaste surface considérée comme zone protégée. 

Les Marches, avec le Parc National des Monts Sibyllins, le Parc du Gran Sasso et les Monti della Laga, avec ses parcs régionaux et ses réserves naturelles, offrent des panoramas époustouflants ainsi qu'une flore et une faune de remarquable intérêt. La voie est alors toute tracée pour l’observation ornithologique; vous repérerez les aigles royaux, le faucon pèlerin, le hibou royal et pour les passionnés de randonnées, de longues promenades en forêts mais aussi à cheval, des excursions en canoë et en VTT

Le vélo est certainement l’équipement qui offre les plus grandes possibilités d’ agréables randonnées, à la découverte des beautés naturelles, historiques ou artistiques et, pourquoi pas, des spécialités gastronomiques de la région. 
Pour ceux qui préfèrent le ski alpin, le snowboard et le ski de fond, les montagnes des Apennins offrent une dizaine de stations de ski, un snowpark et des pistes pour le ski de fond de différentes longueurs et difficultés. Le palais de glace d’ Ussita, propose quant à lui la découverte agréable du patin à glace

Incontournable, la randonnée sur le Conero, ce merveilleux éperon rocheux protégé au sein du parc régional homonyme situé au Sud de la ville. Le Conero, avec PortonovoSiroloNumana constituent la riviera de la région. Ses côtes élevées et dentelées surplombent une mer splendide et en font un des lieux de villégiature les plus charmants des côtes Italiennes. Les fonds sous-marins du Conero, alternant roches et zones sablonneuses, sont riches en espèces végétales et animales et leurs splendeurs attirent des milliers de plongeurs

Toujours à Ancône, la ville célèbre les premiers jours de Mai la Fête de San Ciriaco, son Saint patron. Pendant 4 jours la ville se remplit d’étals, de petits marchés artisanaux, d’expositions, et d’artistes de rue comme les Sapori Tipici ou encore l’exposition de peinture “En plein air”. Pour les mélomanes, le festival AnconaJazz invite en ville des artistes de renommée internationale. Il s’agit du plus important rendez-vous régional dans ce domaine. 

Ici, nous ne pouvons évoquer une cuisine unique, mais plutôt une union de saveurs et de goûts au sein de ce terroir aux caractéristiques spécifiques. La rudesse spécifique à l'arrière-pays, se savoure dans ses plats de viandes: rôti de porcagneau mariné, plats à base de truffes, comme ceux d’Acqualagna et de Sant'Agata Feltria à base de champignons, mais aussi dans les plats de pâtes : tagliatellesStrozzapreti et les traditionnelles "Vincisgrassi", ancêtres de toutes les lasagnes de la Péninsule. 

La saveur fraîche et douce de la mer est perçue dans les plats de poisson, le maître incontesté de la table de la côte étant le "brodetto", sorte de bouillabaisse recueillant plus de 14 spécialités de poisson. À Pescara et Ancône, on l’enrichit du "Pomodorino", une petite tomate et à Ascoli, de safran. Le plat symbole de la ville d'Ascoli est une friture mixte: olives farcies, crème, courgettes, artichauts et côtelettes d'agneau. Les desserts proposent le Ciambellotto, les petits biscuits champignons à l’anis, la Cicerchiata, les raviolis frits farcis aux châtaignes, à la crème et la ricotta

N’oublions pas le fromage, notamment le pecorino de Talamello enveloppé dans des feuilles de noyer et vieilli dans les caves de tuffeau, les jambonssaucissons, et la coppa roulée
Tout cela s’accompagne des excellents vins de la région: le blanc Falerio des Colli Ascolani, le rouge Piceno et le rouge Piceno Supérieur et, pour finir, le vin cuit conservé en tonneaux, et la touche méditerranéenne de l'Anisetta et du Mistrà.