Vous êtes dans Home / Découvrez l'Italie / Lombardie / Lodi

Lodi

  • Description
  • Choses à voir
  • Choses à faire
  • Choses à manger

Au cœur de la plaine du Pô, la province de Lodi est essentiellement tournée vers l’agriculture, mais elle abrite aussi des châteaux et des sanctuaires, qui font son charme.
La plaine est douce et régulière, interrompue de temps en temps par les cours d'eau. Formée des alluvions de la rivière Adda, la plaine de Lodi est fertile avec un substrat d'argile, ingrédient essentiel pour la fabrication des céramiques qui caractérisent l'artisanat local. Le territoire abrite plusieurs zones protégées et parcs naturels, dont le plus important est le parc de l'Adda Sud, partagé avec la province de Crémone. La végétation caractéristique est constituée par les peupliers, le panorama se distingue de par la présence de zones humides et palustres, où vivent de nombreuses espèces d'animaux et d’oiseaux. Marécageuse mais caractérisée par la présence de vieux moulins et fermes, voici la réserve régionale de Monticchie. Deux autres zones vertes : le domaine de Boscone et le parc piscicole de Paradiso.

Châteaux et églises sont le trait distinctif du territoire de Lodi : ils remontent à l'époque où la plaine de l'Adda était une importante ligne défensive de l'Empire Romain. Vous pourrez parcourir l'ancien tracé de la Via Francigena, reliant l'ancienne Rome à la Gaule. Vous y pénétrerez entre Orio Litta et Corte Sant'Andrea, qui conserve l'ancien gué utilisé par les pèlerins.
La vocation agricole très ancienne de ce terroir est mise en valeur par les musées de la civilisation paysanne, comme ceux de Cavacurta, Cavenago d'Adda, Livraga, Mairago, Montanaso Lombardo, Sant'Angelo Lodigiano. L'itinéraire privilégie maisons de maître et châteaux historiques, aborde les centres de Borghetto Lodigiano, Sant'Angelo Lodigiano, et son Castello Visconteo un des mieux conservés de la Lombardie, Camairago, Castiglione d'Adda. À Codogno vous admirerez les peintures de la Collégiale de San Biagio et le Sanctuaire de la Madonna di Caravaggio.
À ne pas manquer dans le vieux centre de Lodi, la basilique romane de San Bassiano du IVe siècle , avec ses superbes fresques de la première moitié du XIVe siècle et placée dans un cadre remarquable. Lodi, par contre, conserve une physionomie principalement médiévale, avec notamment les ruines du Castello Visconteo construit en 1370 et adossé aux remparts. Vous poursuivrez vers Piazza della Vittoria, entourée de ses porches caractéristiques ouvrant sur la Cathédrale et l'e Palais Communal pour arriver aux Églises de San Francesco et Sant'Agnese, conservant encore leur sévère aspect médiéval et celle de San Lorenzo du XIIIe siècle, remaniée par la suite.
Lodi abrite aussi un des témoignages les plus significatifs de la Renaissance lombarde, le Sanctuaire de l’Incoronata, bâti spar l’architecte Bramante, un des artistes majeurs du XVIe et enrichi de décors en stuc et de fresques d’une rare beauté réalisé par les meilleurs artistes de Lodi et de la Lombardie.

Le paysage serein, les panoramas aquatiques et l’excellente cuisine invitent à la détente, mais les amoureux de loisirs actifs en plein air trouveront dans la province de nombreux itinéraires à parcourir en bicyclette ou à pied, en choisissant par exemple les rivages des cours d'eau ou encore les beautés artistiques.
Le canoë est praticable sur l‘Adda qui baigne le territoire de Lodi à l'est.Pour faire connaissance avec cette région, vous pourrez opter pour les intéressantes visites à la ferme, comme celle de Grazzanello aujourd'hui transformée en un passionant écomusée dédié au monde agricole.
Pour ceux qui aiment l'artisanat,ils ne pourront manquer la célèbre céramique de Lodi. Sa tradition remonte au XVIe siècle et elle est considérée comme une des excellences culturelles et économiques de Lodi, excellence artisanale reconnue par le label AOC sous l’appellation "Vecchia Lodi", seule appellation Aoc artisanale de toute la Lombardie. Lodi fait en effet partie de l'association Italienne des villes de la Céramique et son centre historique témoigne de cet ancien art local, par ses nombreuses boutiques d'artisans qui travaillent la céramique dans le respect des techniques traditionnelles d’antan .

 La gastronomiue locale est la première destination de la plupart des touristes. La région propose en effet de nombreux rendez-vous gastronomiques, manifestations profondément liées à la terre et ses produits. Une terre à forte vocation agricole, du point de vue du goût, pourrait en effet surprendre. 
Les fromages locaux sont à l’honneur, le plus célèbre étant le mascarpone, mais il y a aussi le Pannerone, le Granone Lodigiano, un fromage au goût unique et rare et le Raspadura, un fromage « grana » frais qui, selon la tradition, doit être servi en fines lamelles qui frisent sur elles-mêmes et raclées sur la surface de la forme fromagère à l’aide d'un couteau spécial. La région produit également du gorgonzola et du Stracchino. Parmi les plats typiques, vous pourrez déguster le riz à la saucisse, la polenta frite, le pâté en croûte de lièvre et le pigeon. Les recettes les plus originales présentent les Uselin de scapada, les bouchées de lardons, foie et longe , ainsi que les grenouilles frites ou en sauce. 
La tradition prévoit que pour la fête de son saint patron, San Bassiano le 19 janvier, les habitants de Lodi mangent la Buseca, des tripes mitonnées avec des haricots, cuites dans des gros chaudrons. ce jour-là, vous pourrez acheter des Filson, ces colliers de châtaignes bouillies. La polenta accompagne de nombreux plats. Notamment la Pulenta pastissada, une recette en sauce à base de vianche hachée, beurre, et fines lamelles de grana sur la polenta.
Pour qui aime la cuisine à base de légumes, la Ratatuia est une tourte d'herbes à servir avec de la polenta. 
Enfin, les gâteaux. Le gâteau de Lodi par excellence est la Tortionata qui vante des origines anciennes. C’est une pâte sablée à base d'amandes. Rappelons, en outre, l'agneau dpascal, en pâte feuilletée fourré de crèmes, les Cannoli Lodigiani fourrés au mascarpone, les biscuits de Codogno, le gâteau de Casale et les amarettis.