Vous êtes dans Home / Découvrez l'Italie / Latium / Latina

Latina

  • Description
  • Choses à voir
  • Choses à faire
  • Choses à deguster

Le chef-lieu de la campagne pontine, dans le Latium, et sa province offrent non seulement de plages splendides, donnant sur la Tyrrhénienne, mais aussi de magnifiques villages et la nature du Parc National du Circé. 
Le territoire de la province de Latina, donnant sur la Tyrrhénienne, se trouve au centre de la plaine Pontine. 

Morphologiquement très variée, la province est caractérisée par la présence de montagnes, de plaines et de torrents. 
Les zones naturelles, à savoir le parc Urbano de Mont Orlando à Gaeta, le Parc Naturel des monts Aurunci et le Parc Suburbano de Gianola, s’étendent sur une grande partie du territoire. 

Le Parc National du Circé s’étend sur environ 8500 hectares et proposent un paysage très variés, qui va de la forêt aux dunes littorales, au promontoire, aux zones humides et aux îles. 
Le Parc accueille beaucoup d’espèces animales, parmi lesquelles les oiseaux, surtout les migrateurs mais aussi le faucon pèlerin et l’aigle de mer. 

Avec une mer non polluée, le littoral, les îles de Ponza et de Ventotene représentent la principale destination touristique de la région. Le long de la bande côtière se trouvent aussi des petits lacs naturellement intéressants, comme le Lac de Fogliano et le Lac de Sabaudia. 
S’il est vrai que Latina et sa province sont connues surtout pour la beauté de leur côte et pour son nombre important de parcs et oasis naturelles, il faut reconnaître, cependant, que ce territoire offre beaucoup d’aspects intéressants à tous ceux qui sont à la recherche de témoignages du passé. Sans oublier le charme de constructions architecturales remontant à la première moitié du XXe siècle, caractérisant la structure urbanistique de Latina et Aprilia.

Latina est le chef-lieu de province qui se trouve le plus au Sud du Latium, au cœur de la campagne pontine. Latina fut fondée en 1932 sous le nom de Littoria, dans l’agro pontino, qui autrefois était couverte par les marais. Les travaux d’assainissement furent effectués dans les années 30.

Le plan de la ville est octogonal avec des rues droites qui partent du centre de la ville, la Piazza del Popolo et les palais principaux disposés autour de ce centre, dont le palais de la Préfecture de police, la Préfecture et l’Hôtel de ville. 
La cathédrale Saint-Marc, dont la construction s’acheva en 1933, donne sur la place homonyme. La cathédrale, gérée par les Salésiens, se distingue par sa façade partagée en trois arcades soutenues par des piliers. Non loin, se trouve "Palazzo M" (Palais M), un édifice impressionnant par sa hauteur et par sa forme, se composant de trois bâtiments en forme de "M", aux initiales de "Mussolini", qui voulait y installer un tribunal. 

Histoire, nature et mer merveilleuse sont les ingrédients pour passer de belles vacances d’été dans cette région. Sur la côte, mais tout près des plages, notons les petites villes de Sperlonga, San Felice Circeo et Formia. Sperlonga est un très joli village médiéval caractérisé par ses ruelles et ses petites maisons à pic sur la mer aux couleurs intenses et où l’on peut visiter la grotte de Tibère. Il s’agit d’une cavité ouverte sur la mer dans laquelle on a découvert des pièces archéologiques datant du Ier siècle et qui se trouvent dans le Musée National Archéologique de la ville prés de la grotte. 

San Felice Circeo, une célèbre petite ville touristique du littoral, est caractérisée par une partie médiévale, située sur le mont Circeo, et par une partie moderne, au pied de ce mont. Formia est une fascinante petite ville qui a gardé les traces de l’époque romaine et qui donne sur le Golfe de Gaeta avec de belles plages.

En parcourant une route sur corniche, on rejoint Terracina, dominée par le temple de Jupiter Anxur, avec sa place de l’Hôtel de ville, centre historique haut, où se trouve le Dôme médiéval, dédié à Saint Cesareo, introduit par un grand escalier et un porche avec des colonnes. A coté se trouve le Palais Venditti du XIVe siècle et la Tour Frumentaria où se trouve le Musée Civique Archéologique qui renferme les pièces des fouilles locales, essentiellement de l’époque romaine. 

Enfin Gaeta, située sur une langue de terre dominée par le Mont Orlando. On arrive au château en parcourant les petites ruelles typiques du quartier médiéval puis au Dôme, prés du port, dédié à Saint Erasme. Il est orné de découpes de style mauresque et se distingue facilement par son clocher atteignant 57 mètres. 
L’ "Eglise de San Giovanni al mare", non loin du dôme, date du Xe siècle et se caractérise par sa merveilleuse coupole sphérique en style arabe; son plancher fut construit avec une légère inclination, afin que les eaux puissent s’écouler en cas de grande marée. 

On peut admirer des pièces archéologiques d’une grande valeur à Cori, Norma, Sezze, Monte San Biagio et Ninfa, renommé pour son jardin historique, un véritable monument naturel qui accueille des variétés de flore et de faune venant du monde entier et conçu sur l’exemple anglais. 
Châteaux, forteresses et églises d’époque médiévale se trouvent à Cori, Fondi, Maenza, Priverno, avec l’abbaye de Fossanova, Minturno et Sermoneta. 

En dehors des nombreux établissements balnéaires qui en font une destination idéale pour passer les vacances d’été, la province de Latina est aussi une destination particulièrement indiquée pour tout genre d’activité de plein air, grâce à ses nombreux parcs. 

Dans le Parc Naturel du Circé, on peut pratiquer du trekking et faire des randonnées à cheval ou à bicyclette. Le parc est très diversifié, en effet, il accueille de nombreuses espèces animales, dont 25 espèces d’oiseaux parmi lesquels les foulques et les cormorans, ainsi que les espèces rares, comme le faucon pèlerin, le faucon pêcher, l’aigle de mer, la grue, le flamant et la spatule. 

Le long de la bande côtière, les jolis petits lacs de Fogliano et de Sabaudia sont à voir et offrent à ceux qui font du birdwatching la possibilité d’admirer l’avifaune migratrice et nicheuse, comme par exemples les canards sauvages et les échassiers. 
Pour les amateurs de voile et de plongés, les fonds des Îles Pontines représentent une destination parfaite. Il s’agit de deux groupes d’îles d’origine volcanique: le groupe situé plus à l’ouest est composé de Ponza, Gavi, Zannone et Palmarola, tandis que celui qui se trouve plus à l’est, de Ventotene et Santo Stefano. Tous ceux qui aiment la mer connaissent bien ces îles non seulement pour la couleur bleue cristalline de l’eau, mais aussi pour les loisirs qu’elles offrent, surtout pendant l’été. 

Les fêtes traditionnelles et folkloriques sont très nombreuses dans toute la province. 
L’historique "Carosello dei Rioni" a lieu à Cori, où les représentants des trois "rioni"  (quartiers) correspondant aux "Porte" (dénomination de ces quartiers) de Signina, Ninfina et Romana rivalisent pour gagner le "Palio dell’anello(compétition d’origine médiévale), en portant les costumes du XVIe siècle. 
La fête appelée "Sagra della Caldarrosta" où l’on déguste des marrons grillés est organisée à Norma. Pour l’occasion, on construit des stands, des Cabanes fabriquées avec du bois et des feuilles de châtaigner provenant des bois. 

Pendant la nuit qui précède la fête chrétienne de l’Ascension à Sonnino a lieu la suggestive "Sagra delle Torce" (Fête des Torches). Dans un décor suggestif, une longue procession nocturne éclairée par les torches parcourt les corniches des montagnes jusqu’à arriver, à l’aube, au Sanctuaire de la Vierge des Grâces. 
Egalement suggestive la "Sagra delle Regne" qui a lieu dans le centre historique de Minturno lors de laquelle on bat les meules de blés, transportées jusqu’à la place du village par des chariots traînés par les bœufs. Le blé est lancé en l’air pour être offert; il s’agit d’un signe de remerciement pour une bonne récolte. 

La cuisine locale est liée aux produits de cette terre agricole mais aussi aux produits de la mer. 
Les produits agricoles permettent de créer des plats savoureux typiques de la cuisine romaine, tels que l’ "abbacchio" au four (agneau de lait au four) avec des pommes de terre, la "pajata", la queue à la "vaccinara", l’ "agnello garofolato" (plat typique à base d’agneau), avec toutes les autres spécialités gastronomiques. 

Les produits typiques sont nombreux. On peut citer la mozzarella, le "marzolino", un fromage à pâte dure, peu affiné et doux, le Jambon de Bassiano vieilli, aromatisé avec une sauce à base de vin, ail et poivre, le jambon cuit de Cori et les olives de Gaeta

L’indiscutable excellence des saucisses de Monte San Biagio et d’autres villages de la province qui sont réalisées avec la meilleure pièce du cochon, puis épicées avec de la coriandre et conservées à l’huile. 
Les desserts typiques sont surtout les biscuits secs, les beignets aux pommes, les "ciambelle" classiques, les "ciambelle" au vin et les "ciambelle" frites. Certains de ces desserts sont préparés pendant les fêtes locales. 

Parmi les vins du terroir on compte de nombreux vins AOC, dont l’Aprila Trebbiano, le Merlot, le Circeo Trebbiano blanc, rouge et rosé. 
Le vin Moscato de Terracina, l’un des plus représentatifs vins I.G.T et l’Aleatico sont également connus.