Vous êtes dans Home / Découvrez l'Italie / Latium

Latium

  • Description
  • Choses à voir
  • Choses à faire
  • Choses à manger

Berceau de la civilisation occidentale et de la culture chrétienne, terre de lacs et de légendes, de thermes et d’histoire, d'anciennes rues et de collines luxuriantes. Ainsi se présente la région du Latium, dans l’Italie centrale, baignée par la Mer Tyrrhénienne, parcourue par les eaux du Tibre et caractérisée par un territoire combinant zones collinaires et montagneuses qui s'aplatit vers la côte. 

La région offre des paysages qui s’opposent et se compensent, des décors intacts et des horizons spectaculaires gardés dans les centres urbains. Les visiteurs ont la possibilité de s'aventurer dans des paradis d'une beauté unique, notamment Villa Borghese à Rome, le parc le plus connu où se promener, même en vélo. Le parc représente une expérience incroyable entre l’art, avec la Galleria Borghese et ses chef-d’œuvres, et la nature qui l’entoure, les bateaux et les arbres séculaires. 

Le Latium compte plusieurs thermes dont l’histoire est liée aux nombreuses sources d’eau curative qui a eu un grand développement à partir de la période républicaine, avant, ensuite pendant la période impériale. Les Romains construisirent de somptueux bains thermaux dont il y a des témoignages spectaculaires partout sur le territoire, le principal est celui des thermes de Caracalla, au centre de Rome. 

Tivoli 
est une autre localité thermale mais son nom est lié principalement à ses beautés artistiques. Sa célébrité est due à ses villas monumentales comme Villa D’Este, avec ses splendides fontaines, ses jardins et son palais de la période de la Renaissance et comme Villa Adriana (Villa d'Hadrien), ancienne résidence de l’empereur Hadrien. Les deux villas sont inscrites au Patrimoine Mondial de l'UNESCO.

Pour ceux qui préfèrent la mer, la région offre des véritables perles comme GaetaSabaudiaSan Felice CirceoSperlonga et les îles de Ponza et Ventotene tandis que, pour ceux qui aiment les lacsBracciano est une charmante étendue d’eau entourée par le vert intense de la nature environnante et où l’on trouve le majestueux château Odescalchi

Se promener dans les ruelles médiévales des villages près des bords du lac, nous donne la perception de comment ces lieux sont liés à l'histoire de l’Empire Romain et à d'autres époques. Le lac de Bolsena, à Viterbo, en est un exemple. Il s’agit du lac d’origine volcanique le plus grand d’Europe, avec les  deux îles Bisentina et Martana
Il unit le charme de la riche nature qui l’entoure et les merveilleux panoramas à l’histoire laissée par les Etrusques et les Romains et les périodes historiques qui se sont succédées. 

Les amateurs de la montagne trouveront dans le Latium des localités de ski comme Terminillo, Livata et Campo Staffi. 
Une visite dans ces lieux nous laisse des souvenirs uniques, des émotions intenses mais aussi la perception du temps qui passe inexorablement. Cela a motivé nos prédécesseurs à défier le temps en laissant des traces de leur passage. 

La région se repartit en plusieurs provinces: Rome (chef-lieu), FrosinoneLatineRietiViterbo

Connaître et découvrir le Latium c’est un peu comme lire un livre d’histoire: chaque page est liée à l’autre par une série d’événements qui ont laissé une trace sur le terrain. Rome est ainsi, la ville éternelle aux yeux des visiteurs, un ensemble de traces à suivre pour composer le livre d’histoire qu’on a à la main. 

Première étape, donc, au centre de Rome, où l'on retrouve le majestueux amphithéâtre Flavien, le Colisée, siège des jeux du cirque où se battaient les gladiateurs. La "via dei Fori Imperiali" partant du Colisée, nous conduit le long de l’itinéraire archéologique par excellence, un ensemble unique au monde de temples, basiliques, édifices publics et sacrés plongés dans le vert de la végétation dont le Forum Romain en est le cœur. 

Les pièces archéologiques et les œuvres d’ inestimable valeur trouvées pendant les fouilles sont gardées dans les Musées Capitolins, sous le Capitole qui fut l’ acropole de l’ancienne ville. 
Peu loin il y a le Théâtre de Marcellus et la célèbre Bouche de la Vérité, le visage d’un faune en marbre adossé à l’église de Santa Maria in Cosmedin qui, selon la légende, engloutit la main de ceux qui mentent. 

La visite de la ville continue en suivant le Long du Tibre qui mène à Château Saint-Ange, le mausolée de l’empereur Hadrien refuge des papes utilisé comme prison.
En suivant la spectaculaire perspective de "Via della Conciliazione"on arrive à au Vatican, siège de l’État Pontifical avec la célèbre place Saint-Pierre, avec l’embrassement universel de la colonnade du XVII° siècle du Bernini et la magnificence de la Chapelle Sixtine avec son précieux "jugement universel", chef-d’œuvre du XVII°siècle de Michel-Ange

Rome est le siège des institutions principales du pays et on ne peut pas oublier ses palais, ses basiliques, ses places comme Piazza di Spagna (Place d'Espagne) avec son célèbre escalier de Trinité des Monts, la place Farnese et la place Navone avec la Fontaine des Quatre-Fleuves du Bernin, sans oublier la Fontaine de Trevi du XVIII° siècle où les touristes lancent des pièces de monnaie pour être sûrs de revenir dans la ville éternelle.
 
Aux alentours de Rome, les Castelli Romani (Châteaux Romains) sont une attractive pour ceux qui aiment les parties de campagne sous le signe de l’ insouciance et un abri frais pendant les chaudes nuits d’été. D'autre part, Ostia est une station au bord de la mer du littoral qui mérite certainement une visite: ses fouilles à Ostia antica, représentent le meilleur exemple de ville d’époque romaine restée intacte jusqu’aujourd’hui. 
A Tivoli, à environ 40 Km de Rome, méritent également une visite la Villa d'Hadrien et Villa d'Este, les deux inscrites au Patrimoine Mondial de l'UNESCO. 

Les autres provinces du Latium réservent aussi d’agréables surprises. Important centre depuis l’antiquité, Rieti est riche en témoignages d’époque romaine et médiévale, période durant laquelle la ville devint une Commune libre et, ensuite, résidence papale. D’autre part Latina et sa province offrent de magnifiques plages du côté de la Mer Tyrrhénienne, mais aussi des bourgs très suggestifs et une nature luxuriante, comme celle  qui caractérise la Parc National du Circé. Sans oublier la région de la  Tuscie, avec ses paysages verts et ses petits villages médiévaux: une oasis offrant du relax et des saveurs authentiques, entre les témoignages étrusques et la Via Francigena. Encore peu connues malgré les nombreuses attractions du territoire, la Ciociaria et son chef-lieu offrent aux visiteurs des paysages magnifiques, immergés dans la nature et riches en témoignages historiques. 

Le territoire du Latium est doué d’un remarquable patrimoine culturel, de richesses naturelles, de véritables monuments de la nature. 
Ses parcs et ses réserves naturelles en sont le témoignage, du Parc National du Circé au Parc Naturel Régional des Castelli Romani, du monument naturel Giardino di Ninfa au Parc Naturel Régional Appia Antica.

Ce sont des parcours de la nature, à la découverte d’antiquités cachées avec des parcours didactiques et, pour ceux qui aiment le birdwatching, dans certains de ces parcs, c’est une façon pour admirer les nombreuses espèces d’oiseaux pendant toute l’année. 
Dans le Parc Naturel Régional de Bracciano-Martignano les deux lacs homonymes sont une attraction pour les canoéistes et ceux qui font de la voile tandis que, pour ceux qui préfèrent la mer, l’ archipel de Ponza offre aux plongeurs des fonds pleins de flore et faune. 

Les thermes sont une attractive pour ceux qui sont à la recherche de soin et de relax. Fiuggi, Tivoli, Viterbo, par exemple unissent le charme ancien de leurs origines et le soin de la personne dans des établissements équipés à l’avant-garde. Les amateurs de la montagne peuvent profiter des localités de ski de Terminillo, Leonessa, Arcinazzo, ainsi que des montagnes du Latium qui offrent la possibilité de faire du trekking, du mountain bike, du cyclotourisme, des excursions, de l' alpinisme et des promenades. 

Et Rome? comme capitale, elle offre tout ce qu’on peut trouver dans une grande ville. Sans parler des beautés artistiques qui la caractérisent et tous les itinéraires et les événements culturels, littéraires, expositions, festivals durant toute l'année. Le "quadrilatère du shopping romain", Via dei Condotti, Via Frattina, Via Borgognona et Via Margutta, offre le mieux de la mode “Made in Italy”, les palais d’époque et les décors magnifiques comme celui de l’escalier de Trinità dei Monti. 

Des Cafés littéraires et des apéritifs goûtés dans des places suggestives du centre historique représentent le privilège de voir et vivre cette ville. Et comment oublier le salon de la “Dolce Vita” de Fellini à Via Veneto, symbole d’une grande époque, avec ses cafés et ses restaurants à la mode. Mais Rome est beaucoup plus encore et il faut la découvrir doucement dans tous ses coins les plus cachés, ayant toujours des surprises curieuses comme celle de voir par le trou de la serrure d’une grande porte, la splendeur de la coupole de la Basilique Saint-Pierre

La gastronomie du Latium est faite de saveurs intenses et profondes, de plats simples et naturels liés à la terre. La découverte de cette cuisine est une joie pour le palais: les premiers plats sont à base de gnocchis, spaghettis all’Amatriciana, dont, la saveur est exaltée par le goût de la bajoue de porc salée et par le pecorino, les spaghetti alla Carbonara, avec des œufs, du fromage pecorino et du lard, les rigatoni alla pajata, et beaucoup plus encore.  

Il y a après des plats à base de "abbacchio" (agneau de lait) et de légumes, les tripes de Trastevere, la queue à la "vaccinara", les "saltimbocca à la romaine", véritable perfection de la cuisine locale qu’on peut goûter dans une  "trattoria". 
Parmi les fleurs à la boutonnière de la région, il y a aussi l’artichaut romain, célébré avec de nombreuses fêtes, la porchetta, très connue celle des Castelli Romani, les olives noires de Gaeta, l’huile d’olive de la Sabina et les châtaignes des Monts Cimini. 

Les vins Doc du Latium sont nombreux et ils accompagnent les savoureux plats de la cuisine traditionnelle. Il faut indiquer l’Aprilia, l’Aleatico di Gradoli, les vins des Castelli Romani et Colli Albani et le Montefiascone Est!Est!!Est!!! dont le nom dérive d’une histoire transmise pendant les siècles. On raconte qu’un abbé, pendant ses voyages, avait chargé un servant de marquer les tavernes avec le meilleur vin en écrivant le mot "Est" sur les murs de l’édifice. Dans les tavernes de Montefiascone, touché par la qualité du vin offert, le servant écrivit Est,Est, Est, (trois fois) pour souligner l’excellente qualité de la boisson offerte.