Vous êtes dans Home / Découvrez l'Italie / Frioul-Vénétie Julienne / Gorizia

Gorizia

  • Description
  • Chose a voire
  • Choses a faire
  • Choses a deguster

La province de Gorizia est située dans le sud-est de la région Frioul Vénétie julienne, à la frontière avec la Slovénie et donne sur la Mer Adriatique.
Ce petit territoire contient une diversité de milieux et un échantillonnage incroyable de paysages, ainsi que de nombreux témoignages d’histoire et d’art qui révèlent des influences culturelles germaniques, slaves et latines.
La bande côtière est dominée par la superbe lagune de Grado, une destination touristique de renommée internationale, avec son sable doré et un impressionnant réseau de canaux entre les îles et les îlots. Dans cet environnement idéal, il existe deux aires protégées, l'habitat idéal pour de nombreuses espèces d'oiseaux: la « Riserva Naturale della Valle Cavanata » et la « Riserva Naturale della Foce dell’Isonzo » où vivent aussi des chevaux sauvages de Camargue.
Les plaines fertiles de l'Isonzo, célèbre pour la production d'excellents vins, de vastes étendues de vignobles, des villages pittoresques et des vues panoramiques d'une beauté singulière.
L'un des paysages les plus caractéristiques de la province et de la région entière vous est proposé par le Carso, plateau calcaire avec un terrain rugueux et rocheux, couvert par une végétation méditerranéenne riche et colorée.
C’est une zone d’une valeur naturelle très élevée, le Carso a été le théâtre de violents combats durant la Première Guerre mondiale, comme en témoignent les tranchées et les ouvrages défensifs, marque indélébile d’un triste chapitre de l'histoire.
Le “Collio” est un autre paysage caractéristique de la province. C’est la terre des grands vins de la région : un ensemble de collines recouvertes de vignobles et de nombreux petits villages éparpillés comme Oslavia, Dolegna del Collio et Cormons.
Le témoignage d'un passé troublé jusqu'à une époque récente et la coexistence de différentes cultures sont les caractéristiques distinctives de Gorizia, une terre unique, toute à découvrir qui, comme dans une mosaïque, combine et intègre des réalités différentes.

La première étape du voyage à la découverte de la région est Gorizia, « ville frontière » et point de rencontre entre différents groupes ethniques, qui conserve dans son architecture élégante les traces de l'histoire et de la longue domination des Habsbourg.
Parmi son patrimoine artistique riche et diversifié, citons le château médiéval avec son charmant village, la cathédrale et le musée provincial qui valorisent tous les aspects de la culture locale, comme le fait aussi le Musée de la Grande Guerre. Une valeur entièrement symbolique est attribuée à la moderne Piazza Europa, l'espace urbain commun entre Gorizia et Nova Gorica, symbole de la coexistence des deux villes et du dépassement des conflits.
Une destination idéale pour des vacances à la plage est Grado, connue comme « l'île d'or» pour l'excellence de ses eaux et la beauté de sa lagune: un paysage vraiment unique, ponctué seulement par les caractéristiques " Casoni " des pêcheurs, aujourd'hui en grande partie abandonnés. Particulièrement charmante est la vieille ville de Grado, avec ses rues et ruelles de style vénitien et les merveilleuses églises chrétiennes, riches en décorations.
Connue pour ses chantiers navals et le port commercial, Monfalcone réserve aux visiteurs de nombreuses surprises : de la forteresse, située sur le pic surplombant la ville, au golfe de Panzano, où se trouvent les jolies villes touristiques de Bagni di Panzano et Marina Julia.
Il est aussi intéressant de visiter Gradisca d’Isonzo, ancienne ville fortifiée avec de fortes influences vénitiennes et autrichiennes, qui conserve encore une partie des anciens remparts, d’élégants édifices religieux et des palais baroques.
Au cœur du Carso, vous pourrez suivre des itinéraires archéologiques à la découverte de vestiges qui remontent à la préhistoire, comme dans le cas des “castellieri”, anciens centres habités situés sur des hauteurs et entourés de murs qui aujourd’hui ne sont que des amas de pierres, visibles depuis Ronchi dei Legionari, Monfalcone et le lac de Doberdò.
Mais le Carso est surtout riche entémoignages de la première guerre mondiale: les tranchées comme celles sur le Mont San Michele et les monuments, comme celui de Redipuglia, qui abrite les restes de cent mille soldats. Au cœur du Collio vous devrez aussi visiter Cormons, ancienne ville fortement influencée par les Habsbourg, avec sa belle cathédrale du 18ème siècle et d’autres monuments intéressants.
Une destination religieuse d’une certaine importance est le Santuario di Santa Maria di Barbana, situé sur une petite île magnifique de la lagune de Grado.

La variété du paysage de Gorizia permet de pratiquer différents types d'activité: randonnées pédestres, en bicyclette ou à cheval dans la plaine de l'Isonzo et tout au long des reliefs du Collio entre vignobles et petits bourgs.
À Grado et sur la côte vous pourrez passer de tranquilles journées de détente sur les plages, ou vous consacrer à la voile et aux sports aquatiques, au golf et au tennis.
Vous pourrez également préférer les soins et les traitements de bien-être près des Thermes Marines de Grado, qui utilisent l’eau marine et les sables. Les Réserves Naturelles de la zone lagunaire sont un vrai paradis pour les amateurs d’observation ornitologique, alors que les grottes et les cavités du Carso de Gorizia offrent des itinéraires intéressants de spéléologie.
Le plus gourmands peurront suivre la Route du Vin et des Cerises, un itinéraire gastronomique et oenologique qui se développe dans la zone du Collio, entre vergers et vignobles, avec des étapes auprès des entreprises agricoles et des caves pour la dégustation des vins et des produits typiques.
La province vante un calendrier riche en manifestations traditionnelles: parmi les fêtes les plus spectaculaires, signalons la cérémonie du "perdon di Barbana", une procession impressionnante de bateaux qui part de Grado jusqu’à l'île Sanctuaire de Barbana, programmée au début de l'été et qui remonte à une tradition très ancienne.
D'origine celte, les "sèime", sont les feux de l’Épiphanie préparés dans presque tous les villages de la vallée de l’Isonzo, et qui permettent aux habitants de découvrir les auspices de la nouvelle année.
Parmi les nombreuses manifestations, se distinguent le concert folklorique international avec son défilé au mois d'août à Gorizia, l'exposition commerciale Espomego à Gorizia (avril-mai) et les régates de canoë à Grado au mois d'avril. Les fêtes dédiées aux productions typiques sont également nombreuses, comme la fête du raisin à Cormons (septembre), l'exposition-concours des vins mousseux régionaux à Gradisca d'Isonzo.

Les produits de la mer et la tradition de l’Europe centrale sont à la base de la cuisine de Gorizia. Si le plat typique de Grado est l’exquis « boreto alla graisana» qui est une soupe de poisson, en se déplaçant vers l'intérieur, les goûts se font de plus en plus robustes et davantage influencés par l'a gastronomie et l’œnologie slave et autrichienne.
Les plats caractéristiques sont les gnocchis de pain avec le speck, les Gnocchetti de foie ou de semoule en bouillon, le Kaiserfleisch (carré de porc fumé accompagné par de la choucroute), le goulasch, le gibier, les pommes de terre “in tecia” (sautées à la poêle avec des oignons) et la Brovada, faite de navets coupés en fines tranches, macérés dans le vin et cuites.
Un plat caractéristique de Gradisca est la Jota, une soupe de haricots, de pommes de terre, de couenne, du travers de porc fumé et de la choucroute.
Parmi les desserts typiques, voici la “gubana goriziana”, la “putizza”, la « pinza » (fougasse traditionnelle), le Palatschinken (une omelette avec de la confiture d’abricots ou du chocolat).
À ne pas manquer également, les vins bénéficiant d’une appellation Doc, produits dans la zone du Collio et de l’Isonzo, comme le Cabernet, le Merlot, le Refosco au gout corsé et, parmi les blancs, l’excellent Pinot.