Vous êtes dans Home / Découvrez l'Italie / Émilie-Romagne / Reggio d'Émilie

Reggio d'Émilie

  • Description
  • Choses à voir
  • Choses à faire
  • Choses à manger

Un territoire riche en monuments et mémoire historique, offrant un monde entièrement à découvrir fait de paysages fascinants, d’œnologie et de gastronomie et d’itinéraires de découverte.
La province, située en Italie septentrionale, s’étend du fleuve Pô dans sa partie Nord, jusqu’à l’Apennin Tosco-Emiliano dans la partie sud, à l’instar d’un long rectangle.
C’est une terre de plaine essentiellement, avec une campagne riche en cultures, avec des forêts entourées de lacs mais aussi de pics rocheux, formant un paysage fascinant aux multiples nuances de vert. La montagne et la partie nord des Apennins présente des sommets qui dépassent les 2000 mètres d’altitude, comme le Mont Cusna, dans un environnement naturel d’une beauté inégalée.
Les collines, quant à elles, expose leurs multiples torrents et cours d’eau jalonnés de bourgs historiques, de châteaux, de tours et de nobles villas dans un itinéraire de découverte de ce territoire.

Blottie ente la Voie Emilienne, qui en détermine sle centre historique et coupée par la Via Roma, autre axe central de l’ancienne ville romaine, Reggio Emilia est une ville d’art vantant un grand patrimoine artistique, historique et une forte tradition culturelle omniprésente.
La visite de la ville peut commencer par la « Piazza del Monte », où se situe le « Palazzo del Monte di Pietà » ; l’adjacente « Piazza Camillo Prampolini », est le cœur de la ville, et vous trouverez les plus importants édifices civils et religieux, avec la statue du « Cròstolo », dédiée à un torrent qui traverse le territoire de la province.
Le Dôme s’élève sur la place avec sa façade inachevée. Il abrite de nombreuses œuvres d’art, dont la « Cacciata dei Profani" du XVIIe siècle du temple d’Orazio Talami. À côté du Baptistère, vous découvrirezle Palais de la Mairie, et sa salle du Tricolore, où en 1797 les représentants de Reggio, de Modène, de Ferrare et de Bologne se réunirent dans la salle en instituant le drapeau Tricolore de la République Cispadana.
Parmi les églises les plus anciennes de la ville, vous retiendrezla BasiliqueSan Prospero derrière le Dôme, avec les fresques de Camillo Procaccino et l’Église S. Agostino conservant des tableaux de différents artistes. Les visiteurs connaisseurs s’arrêteront au Sanctuaire de la Beata Vergine della Ghiara, orné de nombreuses fresques de grands artistes, parmi lesquelles un beau tableau de Guercino.
Églises, musées, palais, galeries historiques : Reggio Emilia est un ensemble de beautés à ne pas manquer, comme le Théâtre Municipal Valli, cœur de la vie culturelle de la ville et de nos jours dédié à l’acteur de Reggio Emilia Romolo Valli. Le théâtre, d’architecture néoclassique, se bniche dans la verdure des Jardins Publics et se situe à proximité du second établissement de la ville, le Théâtre Ariosto, les deux proposent une riche calendrier de spectacles. En sortant de la ville, vous vous immergerez dans la plaine de Reggio.
À Reggiolo, la fascinante Rocca et sa grande tour, principal monument du centre ville vous attendent. À Correggio, vous visiterez le Palais des Princes d’époque Renaissance avec son magnifique porche qui abrite le musée civique, la Basilique Santi Quirino et Michele, et les nombreuses villas des environs, plongées dans une luxuriante végétation.
Un bourg à ne pas manquer est celui de Quattro Castella qui doit son nom aux quatre châteaux qui s’élèvent sur autant de collines : Mont Vetro, Bianello, Mont Lucio et Mont Zane. Une allée arborée mène au château de Bianello, où la comtesse Mathilde de Canossa séjourna à plusieurs reprises. Toujours parmi les propriétés des Canossa, nous vous conseillons la visite du château des Carpinete, son emplacement vous invite à admirer un vaste panorama sur l’Apennin. Dans la commune de Quattro Castella se concentre un remarquable ensemble de vestiges archéologiques.
C’est dans les localités de Roncolo, Mangalano, Forche, Puianello, Campo Pianelli et Ghiardello qu’ont été retrouvées des ouvrages en pierre remontant à la période du paléolithique et l’époque romaine.
L'Apennin de Reggio Emilia connut son apogée au XIe siècle, lorsquela ville de Canossa était au centre de la politique européenne. Du Château Canossa, l’une des plus importantes propriétés de la comtesse, il ne reste que quelques noyaux d’architecture, mais le paysage ainsi que les témoignages historiques auxquels il est lié, en font encore un lieu fascinant, dont la visite reste incontournable.
Il est impossible de faire la liste de toutes les localités qui méritent d’être visitées tant elles sont nombreuses mais sans aucun doute nous ne pouvons pas ne pas citer Guastalla, avec son Dôme et son palais Ducal et Scandiano avec la Rocca des Boiardo.

Dans un territoire si varié, les passionnés de plein air vont satisferont sans aucun doute leur curiosité.
La Pierre de Bismàntova, à Castelnovo ne’ Monti, est une formation géologique particulière à l’Appenin de Reggio Emilia, c’est une roche de sable calcaire dont la silhouette évoque un bateau dominant les collines environnantes. cette silhouette évocatrice inspira Dante qui la mentionna dans le Purgatoire de la Divine Comédie.
Aux pieds de la Pierre s’ouvrent différents itinéraires de randonnées qui mènent au sommet du rocher d’où l’on jouit d’un panorama sans égal sur le territoire environnant. Les passionnés d’escalades se verront proposer différents niveau de difficulté. les amateurs de randonnées pédestres se placeront sous le signe de Mathilde de Canossa, en suivant le Sentier Mathilde qui traverse le territoire, de l’Alto Modenese jusqu’à la Garfagnana. Il s’agit d’un itinéraire qui s’articule à travers des chemins muletiers, routes champêtres, des sentiers à parcourir à pied, à cheval, en VTT, en passant par des châteaux, des bourgs et d’ anciennes paroisses.
Le Parc National de l’Apennin Tosco Emiliano est un milieu riche en lieux naturels qui vont des prairies au raides sommets, des lacs aux cascades. La flore et la faune rendent ces zones intéressantes à explorer, que ce soit pour des activités sportives comme pour la détente.
Pour les passionnés de ski, Cerreto Laghi est le plus important centre touristique d’hiver de toute la dorsale de l’Apennin. Les fêtes et les traditions populaires ne manquent pas.
L’épopée qui a conduit Mathilde de Canossa sur ces terres est rappelée lors des nombreuses fêtes et défilés historiques en costume dans différentes localités de la province. Le plus célèbre se tient à Quattro Castella, où le défilé en costume descend le long de la Colline de Bianello avec sa fastueuse suite reproduisant des scènes et des manifestations de vie médiévale. Dans la ville de Guastalla, on fête la « Gnoccata », et un défilé historique, en costumes du XVIIIe siècle, parcourt les rues du centre. Le héros incontesté de cette fête est le roi des « gnocchi ». Le long des rues, d’énormes marmites cuisent des gnocchis qui sont distribués chauds à tous les visiteurs.
Enfin, la route des Vins. Les terres collinaires, plus pauvres et moins compactes par rapport à cellles de la plaine, sont particulièrement appropriées à la production viticole. Pour valoriser cette production de qualité, comme les autres productions agroalimentaires de qualité, est née la « Strada dei Vini e dei Sapori dei Colli di Scandiano e Canossa », un itinéraire suivant, au sud de la Voie Émilienne, les douces collines de Reggio Emilia, empruntant pour bonne partie le territoire rendu célèbre par Mathilde de Canossa.

Le Parmiggiano Reggiano, le parmesan, est un fromage très renommé produit également dans d’autres provinces de la région. Aujourd’hui le Parmesan est un produit artisanal de grande qualité, garanti depuis 1996 par la Dénomination d’Origine Protégée. La commune de Bibbiano, important centre de production, se vante du titre de « berceau du Grana ».
Un autre atout de la région est le vinaigre balsamique, produit dans les provinces de Modène et de Reggio Emilia. Le Vinaigre Balsamique Traditionnel s’obtient à partir de la simple fermentation du moût cuit, de raisins spécifiques provenant du terroirde Reggio Emilia. Le secret, toutefois, consiste dans le fait que le vinaigre vieillit pendant longtemps dans des tonneaux de différentes variétés de bois, ce qui confère à chaque vinaigre un arôme si particulier. Le résultat est un produit extraordinaire et complexe, à utiliser avec tact dans la cuisine.
Les premiers plats typiques de la cuisine de Reggio Emilia sont nombreux : les « cappelletti » farcis avec de la viande et du parmesan et les « tortelli » aux herbes et à la courge. Dans les plats de résistance, le « polpettone », des boulettes de dinde, le lapin à la mode de Reggio Emilia et le rôti de porc farci.
Parmi les autres spécialités, les gnocchis frits, à savourer avec de la charcuterie et des fromages, et « l’erbazzone », tourte d’épinards et de blettes.
Dans les desserts, signalons, le gâteau de riz et la « spongata reggiana » de Brescello, contenant des fruits secs, du miel et raisin secs.
Le vin caractéristique de Reggio Emilia et de Modène est le Lambrusco. Les autres vins de la zone sont élaborés à partir de raisons provenant d’autres secteurs s du territoire, parmi lesquels de raffinés vins blancs obtenus à partir de cépages Sauvignon, Pinot, Chardonnay, Malvasia. Les vins rouges ne manquent pas, dont le Cabernet Sauvignon, le Marzemino et le « Malbo gentile ».