Vous êtes dans Home / Découvrez l'Italie / Émilie-Romagne / Ravenna - Monuments religieux paléochrétiens

Ravenna - Monuments religieux paléochrétiens

Au Ier siècle av. J.-C. Ravenna était une ville très importante qui devint en 402 après J.-C. la capitale de l'Empire Romain d'Occident. Elle eut un rôle très important aussi dans les siècles suivants (Ve et Ve siècles après J.-C.), pendant la domination des Ostrogoths et sous l'Empire Byzantin.
Des monuments religieux paléochrétiens d'inestimable valeur artistique témoignent cette époque et ont été classés par l'Unesco au patrimoine mondial de l'humanité.
Tous ces monuments ont des décorations en mosaïque, c'est pour cela que Ravenna a été appelée la "ville des mosaïques".
Parmi les chefs-d'œuvre paléochrétiens il y a le Mausolée de Galla Placidia, qui abrite des mosaïques magnifiques; le Mausolée de Teodorico; le Baptistère Neoniano ou Baptistère des Orthodoxes, avec une coupole richement décorée de mosaïques polychromes; le Baptistère des Ariani, avec une coupole couverte de mosaïques, la Basilique de San Vitale avec un merveilleux abside de mosaïque et la Chapelle Arcivescovile.
Hors de la ville il y a la basilique de Sant'Apollinare in Classe, célèbre pour ses mosaïques qui représentent le Saint Patron de Ravenna entouré par un paysage champêtre.