Vous êtes dans Home / Découvrez l'Italie / Émilie-Romagne / Forlì-Césène

Forlì-Césène

  • Description
  • Choses à voir
  • Choses à faire
  • Choses à manger

De la mer aux collines, des montagnes aux thermes, aux merveilles artistiques : au cœur de la végétation de la Romagne le visitateur découvrira des trésors rares et des points de vue insolites.
Située dans la partie orientale de l’Émilie-Romagne, la province de Forli-Césène s’étend à l’est jusqu’à la côte adriatique. La région présente une variété de paysages allant de vastes collines, aux montagnes de l’Apennin de Forlì et de Césène jusqu’à la mer, avec la côte Adriatique.
De par sa position centrale sur la voie Émilienne, la ville fut de tout temps un centre d’échanges et de communication fort disputé.
La province se présente comme une permanente découverte de bourgades et de forteresses, sources et cascades, de lieux où s’immerger dans la nature, et vivre des vacances dynamiques et plaisantes.
En bref, un territoire aux multiples facettes où même le visiteur le plus exigeant ne sera pas déçu.

L’architecture urbaine de Forli affiche clairement son riche passé.
Au cœur de la vie urbaine, la Place Aurelio Saffi, vous accueille avec son monument honorant Saffi, d’empreinte moderne, celui-ci témoigne des profondes interventions liées à la période du fascisme; le Palais de la Mairie, par contre, est d’origine médiéval, tandis que le Palais du Podestat remonte au XVe siècle. Toujours sur la place, le monument qui caractérise le plus la ville est la Basilique S. Mercuriale, ancienne abbaye dressant son imposant campanile roman, et conservant de nombreuses œuvres d’art. Il est peu distant du Dôme, dont les dernières modifications datent de 1970.
Vous ne pourrez manquer une promenade sur les Corso Diaz, Corso Garibaldi, Corso de la République et Corso Mazzini: ils quadrillent la cité et chacun propose ses propres caractéristiques, bien qu’ils soient tous élégamment liés par un équilibre architectural.
La ville de Forli est aussi et surtout une terre de culture avec ses nombreux musées, dont le Musée Civique Archéologique A. Santarelli, la Pinacothèque Civique, le Musée Ethnographique Romagnolo Pergoli, la Villa Saffi, le Muséedu Risorgimento Aurelio Saffi, le Musée Romagnolo du Théâtre.
En vous dirigeant vers la campagne, il mérite une visite l’ancien Sanctuaire Santa Maria delle Grazie, également appelé de Fornò mérite une visite. Reconstruit en 1500, son église est considérée comme l’une des plus remarquables églises circulaires d’Italie.

À Césène, vous pourrez commencer par la Place du Peuple, centre de la ville où se situe la fontaine du XVIe siècle, oeuvre de Francesco Masini, et le Palais Communal du XIVe siècle. Dans les alentours, la Rocca Malatestiana, entourée d’un magnifique parc accueillant l’éco-musée de la Romagne, l’un des plus importants de la région. La cathédrale dont on dit qu’elle a été construite sur un temple romain, est le point central de la ville tandis que la Bibliothèque Malatestiana est un précieux recueil d’humanisme qui nous est parvenu intact.
Dans vos déplacements hors de la ville, vous pourrez effectuer une étape à Longiano, un bourg médiéval à doubles remparts où s’ouvrent les trois portes d’accès et sa forteresse qui expose une vasque vénitienne rappelant la brève domination de la Serenissima.
À mi-chemin entre Forli et Césène, se situe le village de Forlimpopoli, avec son imposante Forteresse, siège, entre autres, du Musée Civique Archéologique. Le nom de la ville est lié à celui de Pellegrino Artusi, auteur du XIXe siècle. C’est à lui que l’on doit la codification de la bonne cuisine italienne et son ouvrage "La scienza in cucina e l’arte di mangiar bene" (La science en cuisine et l’art de bien manger), a été publié pour la première fois il y a plus de cent ans. Dans le centre historique de Forlimpopoli, vous trouverez la Maison Artusi, centre de culture gastronomique, dédié à ceux qui souhaitent approfondir la pratique et la culture de la cuisine familiale.

Montepoggiolo, près de Terra del Sole, propose l’un des plus riches témoignages préhistoriques de l’Italie septentrionale, avec de milliers pierres travaillées par les premiers hommes, découvertes en 1983, dans la localité de Cà Belvedere.
La ville de Cesenatico, est quant à elle intimement liée à la mer, mêlant joie de vivre et hospitalité entre petits chalutiers et maisons de pêcheurs de Porto Canale, dont les plans ont été dessinés par Léonard De Vinci en 1502 à la demande de Cesare Borgia. À voir également, Savignano sul Rubicone, Gatteo et San Mauro Pascoli.

La possibilité de pratiquer des activités sportives telles que randonnées pédestres, VTT, cyclotourisme, complètent la beauté de la terre de Forli Césène.
Vous aimerez l’observation ornithologique dans l’oasis côtière des Quattro Comuni, dont le caractère touristique est en plein développement. Le Ski de descente, le ski de fond, le ski alpin, les randonnées sont pratiqués sur le Mont Fumaiolo, l’un des plus élevés de l’Apennin Tosco-Romagnolo pour passer des jours inoubliables, en compagnie de l’hospitalité des montagnards.

Quant aux termes, elles sont les perles de la province de Forli Césène, avec Castrocaro Terme et Terra del Sole, Bagno di Romagna, Bertinoro, tous des établissements thermaux aux équipements modernes entourés de verdure qui vous proposent une délicieuse invitation aux traitements et au bien-être.
Pour les passionnés de la mer, entre Rimini et Ravenne se trouve l‘importante station balnéaire de Cesenatico.

La Routes des Vins et saveurs des Collines de Forli et Césène est un itinéraire qui s’articule autour de plusieurs communes. Elle marie saveurs et couleurs de l'oenologie à l’artisanat, les fêtes et les traditions populaires et les activités sportives, dans un territoire à vocation touristique.

Les fêtes populaires sont nombreuses.
La manifestation: I Suoni del tempo est un festival de concerts de renommée internationale qui se tient en été à Césène. À Cesenatico, la Régate Internationale Vele di Pasqua, souhaite la bienvenue au printemps tandis que la Fête de Garibaldi qui évoque le passage du Héros des deux mondes sur cette terre. À Forli se tient la Fête de la Madonna del Fuoco, proposant musiques, stands gastronomiques et la typique "piadina" à l’anis. Forlimpopoli et sa Fête de la Segavecchia, inaugure l’arrivée du printemps avec une manifestation riche de couleurs.
À Castrocaro Terme se tient, la fête historique : "du Moyen-âge à la Renaissance", tandis qu’à Terra del Sole, se tient le Palio de S. Reparata où deux quartiers du bourg se défient au tir à la corde et à l’arbalète.

Dans la province de Forli-Césène vous pourrez déguster toutes les spécialités typiques de la Romagne, telles que les "cappelletti" farcis, les "passatelli", le "pasticcio" et les "tagliatelle".

Petites sardines, anchois, gobies, maquereaux, grondins, crevettes-mante: du poisson à volonté et de qualité voilà ce qu’offre la zone de Cesenatico. Les pizzas sont assaisonnées de mille façons différentes et sont notamment excellentes avec les fruits de mer.
La désormais célèbre "piadina", est accompagnée du "squacquerone", un fromage ancêtre du stracchino ou de charcuterie, un autre binôme à ne pas manquer.
Parmi les vins typiques: l’Albana, le Sangiovese, le Trebbiano, le Pagadebit, le Cagnina.