Vous êtes dans Home / Découvrez l'Italie / Campanie / Avellino

Avellino

  • Description
  • Choses à voir
  • Choses à faire
  • Choses à manger

Un séjour dans la province d'Avellino est un véritable plongeon dans la nature et l’histoire de l'Irpinia. Cette terre fascinante ouvre ses portes avec hospitalité et offre à ses visiteurs des paysages enchanteurs que vient enrichir un important patrimoine culturel. Une nature incroyablement belle qui a valu à la Région le surnom d'"Irpinia la Verte".
Se lancer à sa découverte est une expérience qui ne manquera pas de vous laisser de merveilleux souvenirs. Sommets, vastes plaines, magnifiques réserves naturelles, lacs et fleuves, tout contribue à faire de cette terre un lieu idéal pour ceux qui aiment les grands espaces et qui souhaitent avant tout se détendre pendant leurs vacances. Les montagnes, les cours d'eau, l'air pur et les aliments sains vous seront offerts par ce milieu naturel qui est certainement l'un des plus attractifs de l'Italie du Sud quelle que soit la saison.

L'Irpinia se découvre doucement, à travers un parcours qui vous plongera au cœur de sa nature et vous conduira en des lieux appartenant à des temps reculés, lorsque les Samnites, les Romains et les Lombards on tour à tour habité cette terre.
De vieux villages sont nichés dans le vert des vallées qui s'étendent au pied des chaînes de montagnes du Paternio et du Terminio, recouvertes de forêts de hêtres, de sapins, de chênes et de châtaigniers.
Outre ses sites archéologiques, la région d'Avellino possède d'imposants châteaux qui rappellent les guerres et les pillages, les sièges et les batailles, mais aussi les fêtes mondaines et les cours élégantes.
Dans les vastes plaines sont recouvertes de vignes et d’oliveraies dont les fruits sont à la source d'excellents vins et huiles. Ces lieux racontent comment l'homme et la nature ont réussi à cohabiter en harmonie et avec respect depuis la nuit des temps.

Avellino, chef-lieu de la province, malgré les tremblements de terre dont elle a été victime, a réussi à conserver un bout de son centre historique. On peut donc se promener dans ses ruelles étroites parmi lesquelles se trouvent la Tour de l'Horloge, la Cathédrale et le Château, qui sont les symboles de la ville.
Le Sanctuaire de Montevergine, situé sur le mont Partenio, est accessible à pied par une route qui monte et qui, bien que fatigante, mérite d'être empruntée pour la beauté de ses paysages. En poursuivant la promenade, on découvre un panorama qui s'ouvre sur toute la vallée; les jours de beau temps, on peut même apercevoir les côtes. La Basilique est constituée de deux corps de bâtiments. Le plus moderne date de la seconde moitié du XXème Siècle et abrite le grand autel de la Sainte Vierge de Montevergine.
Dans le deuxième bâtiment, bien plus ancien, se trouve un autel majeur de grande valeur, finement déco.

Dans la commune voisine de Mercogliano se trouve le l'Abbaye de Loreto où sont conservés des documents historiques et religieux très anciens, certains datant même du 1er siècle.
En visitant les nombreux châteaux qui dominent les villages de la province, on part à la rencontre de l'époque médiévale. Certaines de ces forteresses ont été transformées en demeures nobiliaires à l'époque de la Renaissance italienne.
Parmi ces châteaux, le Château della Leonessa ("château de la Lionne") à Montemiletto fait partie des mieux conservés de la région. Notons également le Château Lancellotti, dans la commune de Lauro, qui fut totalement restauré dans le seconde moitié du 19ème siècle, et le château qui domine la petite ville d'Ariano Irpino dont la position stratégique le rendait presque inattaquable.
Qu'ils soient en ruines, intacts, abandonnés ou en phase de restauration, ces châteaux agrémenteront agréablement votre promenade et sont l'occasion de mêler la découverte culturelle à celle de villages pittoresques et de leurs ruelles, dans lesquels vous pourrez faire une pause gourmande en goûtant à la merveilleuse cuisine locale.

Cette terre ancienne, généreuse et imprévisible renferme en son sein une multitudes de sentiers qui permettent de la découvrir sans jamais perdre le cap.
La randonnée, les sorties à vélo tout terrain ou les excursions sont idéales pour partir à la découverte des lieux enchanteurs qu'offre la dorsale des Apennins, tout en pouvant vous offrir une pause dans l'une des fameuses trattorie où la cuisine sent bon les traditions d'antan.
Laceno, dans les environs de Bagnoli, est dotée d'un lac splendide entouré de montagnes qui sont recouvertes de hêtres et de conifères; un décor estival incontournable pour ceux qui désirent passer des vacances plongées dans la verdure et le silence d'une nature intacte. Ne surtout pas manquer le sentier pédestre naturel que constitue la Fiumara di Tannera, ce cours d'eau enchanteur à l'eau pure et cristalline jalonné de petites cascades et de ruisseaux.
Le Cervialto, le Raiamagra, le Cervarolo, le Montagna Grande e le Piscacca, sont les hauts sommets sur lesquels vous pourrez vous aventurer. Vous y admirerez des panoramas extraordinaires, parfaits pour les amateurs de photographie, et pourrez y découvrir de nouvelles saveurs tout aussi extraordinaires. En effet, les forêts épaisses qui s'y trouvent regorgent de champignons rares et de truffes noires.

Ce site est donc un régal en été mais aussi en hiver, lorsque un manteau blanc vient recouvrir le paysage tout entier, transformant alors Laceno en un formidable domaine de ski équipé de remontées mécaniques modernes et doté d'hébergements haut de gamme. Vous pourrez alors profiter des montagnes en ski de piste, en ski de fond, ou en escaladant les arêtes glacées chaussé de vos crampons et piolet en main.
Si jamais la spéléologie vous attire, visitez la Grotte du Caliendo, un monde souterrain dont le silence et les mille couleurs qui se reflètent le long de ce couloir enchanté vous procurera des sensations inoubliables.
Si vous visitez l'Irpinia pendant la période du Carnaval, les divertissements ne manqueront pas! Chacun des pays que compte la province, de Montemarano à Taurano, d'Avellino à Castelvetere sul Calore, s'enivre de la magie des costumes et des couleurs qui défilent dans le chaos régénérant de la musique et des rythmes effrénés de la danse.

Ce qui caractérise la cuisine de l'Irpinia, c'est principalement la généreuse fertilité de sa terre et le respect que ses habitants ont envers elle. La bonne coopération entre l'homme et la terre a placé la province d'Avellino au premier rang pour la grande qualité de ses cultures et de ses produits locaux.
L'absence de la mer, dont les saveurs dominent la gastronomie campanienne, est compensée par la qualité de ses viandes, en particulier ses viandes de porc et de mouton. C'est la raison pour laquelle sa charcuterie est excellente, comme le capocollo, la soppressata, la pancetta et le délicieux fiocco di prosciutto.

Sa production fromagère est également très riche, grâce au lait que lui procure l'élevage des brebis Laticauda et Bagnolese. Le pecorino Carmasciano, fabriqué de manière artisanale selon une tradition ancestrale, le pecorino Bagnolese qui a un arrière goût légèrement piquant, ou encore la ricotta Laticauda, fraîche et légère avec un goût de lait intense, sont quelques-unes des spécialités avellinoises.
Fromages et charcuteries à déguster simplement avec une tranche du bon pain, que fait si bien la région, en respectant les anciennes méthodes de fabrication et qui donne au pain de Calitri, d’ Iurmano et de Montecalvo, une forme, un goût et un parfum tout à fait uniques.

Les poivrons de Quaglietta, les oignons jaunes et les artichauts de Montoro, les haricots de Volturara Irpinia, sont quelques-uns des produits cultivés dans la région. Votre palais sera conquis lorsque vous dégusterez une soupe de haricots aux freselle (pain sec préparé dans le Sud de l'Italie), une caimbotella (sorte de soupe le plus souvent à base de légumes), ou un plat de "cicci" de Santa Lucia (en fait "ceci", les pois chiches).
Parmi les gâteaux connus de la région, on peut citer le torrone (sorte de nougat), fabriqué à base de noix ou de châtaignes locales. A goûter absolument: le Spantorrone (gâteau traditionnel de la région avellinoise, mélange de nougat et de gâteau au poivre, dont la consistance est particulièrement friable.), recouvert d'une génoise imbibée de rhum et de Strega.
L'huile d'olive extra vierge que produit la région accompagne merveilleusement tous les plats de la cuisine locale. Trois vins avellinois méritent également d'être cités: le Taurasi, intense en goût et rond en bouche, le Greco di Tufo, à l'arôme fruité et un léger arrière-goût d'amande, et le Fiano di Avellino. Trois merveilles protégées par le label DOCG (appellation d'origine contrôlée et garantie).