Vous êtes dans Home / Découvrez l'Italie / Basilicate

Basilicate

  • Description
  • Choses à voir
  • Choses à faire
  • Choses à manger

La Basilicate se trouve entre la Calabre et les Pouilles, au Sud d'Italie. Ici on ne vient pas par hasard. 

On choisit cette terre uniquement si on a envie de vivre une expérience différente à travers des lieux où le silence, les couleurs, les parfums et les saveurs nous emmènent loin du vacarme et du stress de la vie moderne en nous offrant des sensations uniques. 

Les bois et les forêts qui recouvrent les montagnes sont pleins de petits bourgs suggestifs, certains d'entre eux situés à 1000 mètres d'altitude, où l'air pur, les saveurs naturelles, les beautés de la nature se mêlent aux témoignages historiques pour satisfaire tous désirs de connaissance. 

Très belle, mais cependant encore peu explorée, c'est la zone des Lacs de Monticchio, un des territoires les plus spectaculaires de la Basilicate. Le Lago Grande et le Lago Piccolo sont deux merveilleux glaces d'eau qui occupent les deux cratères, désormais éteints, du mont Vulture et ils sont entourés d'une végétation touffue et luxuriante. 

Même s'il s'agit d'une région pour la plupart interne, la Basilicate est baignée par deux mers: la Ionienne et la Tyrrhénienne
La côte ionienne, avec les deux célèbres localités de Metaponto et Policoro, offre des grandes plages de sable très fin et de gallets, dans certains traits entourées de pinèdes et rangées d'eucalyptus qui diffusent dans l'air un parfum très agréable. 

Le Golfe de Policastro, sur le versant tyrrhénien, présente une côte plus élevée et dentelée où les promontoires à pic sur la mer s'alternent à des petites plages baignées par une mer très limpide. 

Les provinces sont: Potenza (chef-lieu) et Matera

Matera, la ville des Sassi, un lieu unique qui fait partie du Patrimoine Mondial de l'UNESCO, avec ses nombreuses églises rupestres.
Une promenade dans les ruelles de la Civita, le noyau le plus ancien de la ville, nous permet de rentrer dans l'ancienne agglomération urbaine composée d'un ensemble de grottes, creusées dans la roche par les bergers pour protéger leurs familles et leurs animaux. Une architecture archaïque, sans projet, qui a donné origine à une véritable œuvre monumentale qui représente une attraction pour millions de visiteurs provenant de partout. 
Un lieu tellement unique à tel point d’être choisi par le célèbre acteur-metteur en scène Mel Gibson pour la mise en scène du film "The Passion"

La côte de Maratea, 32 kilomètres de littoral dans le versant tyrrhénien de la Basilicate, renommée dans le monde entier pour la richesse et la beauté de ses fonds marins. Pour ceux qui n'aiment pas se plonger, cette merveilleuse terre offre beaucoup de petites plages où se reposer au soleil et se rafraîchir dans l'eau claire d’une mer non polluée. Une façon différente de vivre et connaître la mer est un un tour en bateau le long de la côte pour visiter les nombreuses grottes marines du littoral. 

Maratea est une précieuse perle blottie dans le suggestif Golfe de Policastro avec l'imposante statue du Rédempteur qui la domine du haut du mont San Biagio d’où l’on bénéficie d’une vue magnifique sur le golfe. 

La plupart du territoire de la Basilicate est montagneux, avec des merveilleux bois et des magnifiques forêts, un paysage spectaculaire où renaître, s'amuser et manger bien pendant toute l'année. 

Pendant l'hiver, quand la neige recouvre les sommets, le divertissement ne manque pas. Mais aussi en été la montagne est un lieu idéal pour ceux qui aiment se promener, grimper, faire du vélo , ou tout simplement lire un livre. 
Courir sur un rollerbe (un véhicule à deux roues pour s'amuser dans l’herbe), ou glisser, assis ou allongés, seuls ou en groupe, sur des canots (snow tubing) ou encore descendre sur un devalkart (un kart pour dévaler les pentes): ce sont des façons originales et amusantes pour passer les vacances dans la nature non polluée de cette terre. 

Ce sont des lieux merveilleux à explorer à cheval ou en VTT ou tout simplement à pied en parcourant des sentiers de montagne qui offrent des panoramas à couper le souffle. 

Limpide et pure, impétueuse et battante, calme et accueillante: telle est l'eau de la Basilicate. Torrents et ruisseaux qui descendent des montagnes, lacs entourés d'une nature luxuriante, et après la mer avec ses nuances de bleu. Il s'agit d'une richesse d'une valeur inestimable à exploiter même pour s'amuser en plein air en pratiquant des activités comme le rafting ou la descente des torrents l'aviron ou la voile, les immersions sous-marines ou la pêche sportive

Pour ceux qui aiment le shopping et la vie nocturneMaratea est le la destination idéale: regarder les vitrines du centre ville, un dîner dans un restaurant caractéristique du port, un dessert dans les bars de la petite place et pour terminer la soirée, un saut dans une des boîtes de nuit où danser jusqu'au matin. 

La cuisine typique de la Basilicate, essentielle et aromatique, est entièrement basée sur les produits locaux, préparés en plats caractéristiques et de traditions très anciennes. 

Le produit principal est représenté par les pâtes de blé dur, faites à la main avec les anciens outils comme la "rasola", la "cavarola" (une lame et une petite planche à hacher) et la "maccarunara". Pour les autres formats comme les "minuich" et les "tria" on a besoin seulement de l'habileté des ménagères. 

Dans les sauces, très savoureuses, il y a toujours du piment, un véritable symbole de l'art culinaire de la Basilicate, qu'ici on appelle "diavolicchio". 
La "panella", des grandes formes de pain avec une pâte à base de farine et pommes de terre bouillies et le « pancotto », des tranches de pain grillées amollies dans le bouillon et enrichies avec des œufs, sont deux plats typiques à base de pain, un autre aliments caractéristiques de la cuisine de la Basilicate. 

En suivant la tradition, les Lucani goûtent souvent des plats à base de chair d'agneau, comme le "cazmarr", un rouleau d’entrailles (qu'en dialecte on appelle gnumaredd) et le « cutturiddi », une sorte de daube. 
On cuisine beaucoup aussi la tête d'agneau cuite au four et assaisonnée avec de l'origan et du pecorino. 
Pour ce qui concerne la viande, très renommée est la "lucanica". 
Il s'agit d'une saucisse de cochon maigre, préparée de façons différentes, sans additifs. 

Les légumes ont aussi une place très importante dans la gastronomie lucana et, avec le piment, offrent une grande variété de plats. 
On peut mentionner le "calzone" aux légumes, la "ciammolla", la friture de pommes de terre, poivrons et aubergines assaisonnées avec la tomate, la "cialledda", avec des fèves, des pommes de terre et des artichauts, et la salade de "lampaggioni". 

Une superbe synthèse végétarienne est, enfin, le "plat d'herbes à la lucana" dans lequel nous trouvons, cuits ensemble et assaisonnés avec de l’huile d’olive, des oignons, des aubergines, des poivrons, des tomates, de l’ail, du basilic et du persil.