Vous êtes dans Home / Découvrez l'Italie / Abruzzes / Teramo

Teramo

  • Choses à voir
  • Choses à faire
  • Choses à manger
  • Description

L’ancien nom romain de Teramo était Interammnia, la ville romaine "entre deux fleuves", car elle est traversée par le Tordino et le Vezzola. Teramo se trouve à 20 km de la côte Adriatique et à 40 km du Gran Sasso. La ville est pleine de charme et d’histoire, fondée aux temps des Phéniciens, elle garde de précieux trésors archéologiques, témoignages du passage des peuples passés, surtout grâce aux objets funéraires semblables à ceux des tombes des Picènes. Les monuments rappellent les différentes dominations, à partir de celle de Francesco Sforza en passant par Alphonse d’Aragon, les Espagnols, les Français jusqu’au Royaume de Naples au XVIIe siècle. 
Le pôle d’attraction des musées de la ville est le Musée archéologique F. Savini. En ce qui concerne le patrimoine le plus remarquable de la ville, citons la cathédrale romane, la Cathédrale Santa Maria Assunta (Sainte Marie de l'Assomption) et San Bernardo. L’église de la Madonna delle Grazie, qui s’est développée à partir d’un monastère de religieuses bénédictines, est un monument de grande valeur. Parmi les palais historiques il ne faut pas oublier la Maison des Melatino, à Largo Melatini: un palais d’origine médiévale du XIIIe siècle. 

Roseto degli Abruzzi, plus connu sous le nom de Lido delle Rose, est l’un des centres touristiques les plus importants de la côte des Abruzzes, l’un des littoraux les plus beaux et propres de l’Adriatique, avec ses plages longues et ses bas-fonds. La zone collinaire de la ville de Roseto degli Abruzzi se révèle également pleine de charme. 
A visiter: l’église de Sant’Antimo, qui fut construite selon la légende, par le Pape Sixte V, et l’église della S.S. Annunziata qui remonte à la fin du XVIe siècle. En été, le festival du cinéma Roseto Opera Prima anime le littoral, souvent avec des représentants illustres du cinéma italien. 

La ville de Giulianova a été fondée sur une ancienne implantation romaine, Castrum Novum, tandis qu’elle est actuellement le pôle industriel et touristique le plus important de la province. La ville s’étend tant sur la zone côtière que sur le centre historique construit au XVIe siècle sur le sommet de la colline. On peut visiter la Cathédrale de San Flaviano, le Belvedere sur la mer sur la place Vittorio Emanuele, et le spectaculaire Santuario della Madonna dello Splendore, où l’on célèbre l’apparition de la Vierge à un paysan en 1557. A voir également: le Musée d’Art dello Splendore, le Musée archéologique Torrione "Il Bianco", la Salle du Sculpteur Raffaello Pagliaccetti, la Chapelle de’ Bartolomei et la Maison Musée Gaetano Braga. 
Notons aussi que la nécropole de Campovalano contient environ dix mille tombes que l’on attribuent à la présence des Picènes. 

Les réserves naturelles dans la province de Teramo représentent la destination idéale pour les amoureux de la photographie, de l’observation des oiseaux et de la randonnée. Le Parc National du Gran Sasso et Monti della Laga constituent la zone protégée la plus vaste et estimée d’Europe: 150 mille hectares de territoire qui comprennent trois régions (Abruzzes, Marches et Latium) et cinq provinces (L’Aquila, Teramo, Pescara, Ascoli Piceno, Rieti).
Le parc compte 1600 espèces végétales et un royaume faunistique typique des Apennins: le loup, le chamois des Abruzzes, l’ours et l’aigle royal. 
Les excursions possibles sont innombrables et accessibles également aux VTT, elles permettent une immersion totale dans la quiétude et la beauté de la nature. Un des itinéraires les plus fréquentés est celui appelé "Sur les traces d’Hannibal", sur les monts della Laga. Autre activité intéressante sur les Monts Gemelli, l’equitrekking, qui se déroule sur la montagne de Clampi caractérisée par son aspect en fer de cheval. Pour la randonnée, les itinéraires possibles sont nombreux, comme ceux dans la Valla Siciliana, "Lu gir de lu Ncuume", un parcours panoramique à faire pendant les mois de printemps, à travers les champs fleuris ; ou encore la remarquable excursion sur Cima Ala et Montagnone da Cerchiara, quand la neige descend vers la vallée. 

Nombreuses sont les possibilités offertes par le littoral aux passionnés des sports aquatiques, les différents établissements sont équipés pour la pratique sportive, il existe également de nombreux lieux de divertissement: boîtes de nuit, disco-pub, bars, parcs aquatique, circuit de karting et centre d’équitation. Pendant l’été chaque commune offre un calendrier d’événements culturels et œno- gastronomiques pour goûter les produits locaux typiques et mettre en valeur l’artisanat local
Les fêtes et les foires de la province de Teramo sont connues pour l’authenticité des produits de l’œno-gastronomie du territoire. 

Les fruits et les saveurs de la terre sont à l’origine des produits typiques de cette province. Le ramassage et le commerce des marrons de la Vallée Castellana remonte même au XIIIe siècle. Le pecorino marcetto est un fromage produit dans l’arrière-pays, à l’odeur intense et à la saveur piquante, de couleur dorée et d’aspect velouté. 
La ventricina teramana est produite entre la zone montagneuse et la colline des Monts della Laga et du Gran Sasso, c’est produit de la charcuterie particulièrement gras (50-60%) à pâte fine, que l’on peut étaler sur du pain, sa couleur est claire et sa saveur piquante.

Le miel Millefiori de montagne est très savoureux. Parmi les produits de grande valeur on cite la truffe della Laga, truffe noire ou blanche très appréciée et produite presque uniquement en Italie et vendue dans tout le monde. 
En outre, le symbole de la cuisine de cette zone sont les arrosticini de mouton, brochettes de petits morceaux de viande ovine. Autre plat de viande typique, est le fameux ‘Ndocca ‘ndocca, une recette à base de viande de porc où toutes les parties les moins utilisées sont utilisées (oreilles, museau, pieds, queue, côtes etc.).
L’huile extra-vierge d’olive accompagne la plupart des plats de la province issus des produits de la terre ou à ceux typiques du littoral. 
Sur la côte on peut goûter l’antipasto di mare alla giuliese (entrée à base de poisson), plat traditionnel de Giulianova, composé de langoustines, calmars, petits coquillages et sole. A Noël le plat typique est la morue, dont la recette prévoit la préparation trois jours à l’avance, et une cuisson à l’huile, avec oignons, épices, marrons, noix et raisins secs. 
Parmi les vins très appréciés du coin notons, le Montepulciano d’Abruzzo, le Trebbiano d’Abruzzo, le Controguerrra et le Colli Abrutini

La province de Teramo est caractérisée par son versant oriental des Apennins et par des vallées qui descendent en pente douce vers la côte Adriatique. Elle confine au Nord avec les Marches, au Sud avec la province de Pescara et L’Aquila et à l’ouest avec le Latium. Son territoire compte 47 communes. Outre le chef-lieu, Teramo, les plus peuplées et importantes sont Roseto degli Abruzzi e Giulianova
Les Picènes sont l’un des peuples anciens qui ont habité cette zone, ainsi que les Marches, qui s’étendaient jusqu’à l’actuel territoire des Abruzzes. La province de Teramo fut instituée en 1806 grâce au Royaume de Naples, en la séparant de celle qui est aujourd’hui la province de L’Aquila. 
Le territoire de la province de Teramo est surmonté par deux des plus importants reliefs montagneux: le massif de la Laga, avec ses bois, ses gorges et ses cascades et le Gran Sasso d’Italie, qui marque la limite occidentale de la province et se termine par le Corno Grande (2.912 m), où l’on trouve également le glacier le plus méridional d’Europe: le Calderone

Sur le littoral on rencontrera les "Sette Sorelle" (Sept Sœurs), les localités balnéaires de la province. La côte se caractérise par des plages sableuses et un climat méditerranéen, qui favorise une flore de palmiers, pins et lauriers-roses. 
La province est toutefois surtout collinaire, parmi les fleuves qui coulent dans les vallées, notons le Vomano, qui forme le Lac de Campotosto